IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Russie a infligé à Google une amende de 3 millions de roubles pour avoir enfreint la législation sur les données personnelles
A indiqué le tribunal de district Tagansky de Moscou

Le , par Sandra Coret

46PARTAGES

9  0 
La Russie a infligé à Google une amende de 3 millions de roubles (34 584.69 euros) pour avoir enfreint la législation sur les données personnelles. Il s'agit de la première amende infligée à Google pour cette infraction, a indiqué le tribunal de district Tagansky de Moscou. Google a confirmé l'amende et n'a fait aucun autre commentaire.

Cette sanction s'inscrit dans le cadre d'un bras de fer plus large entre la Russie et les grandes entreprises technologiques, Moscou infligeant régulièrement des amendes aux géants des médias sociaux qui ne retirent pas les contenus interdits et cherchant à contraindre les entreprises technologiques étrangères à ouvrir des bureaux en Russie.

Le régulateur national des communications Roskomnadzor a déclaré le mois dernier que Google, filiale d'Alphabet Inc., pourrait se voir infliger une amende allant jusqu'à 6 millions de roubles pour ne pas avoir stocké les données personnelles des utilisateurs russes dans des bases de données situées sur le territoire russe.

La Russie a déjà infligé des amendes à Google pour ne pas avoir supprimé des contenus interdits. Google a également irrité les autorités russes en bloquant certains comptes YouTube appartenant à des personnalités et des médias pro-Kremlin.


Un tribunal de Moscou a également engagé une procédure administrative contre Facebook et Twitter pour la même infraction, a rapporté l'agence de presse Interfax, mais n'a pas fixé de date d'audience.

Facebook et Twitter n'ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires.

Les deux sociétés, condamnées à une amende de 4 millions de roubles chacune en février 2020 pour avoir enfreint la loi russe sur les données, ont été averties en mai qu'elles devaient ouvrir des bases de données dans le pays d'ici juillet, sous peine de se voir infliger des amendes pouvant atteindre 18 millions de roubles.

LinkedIn, de Microsoft, est bloqué en Russie après qu'un tribunal a estimé qu'il avait enfreint la règle de stockage des données, adoptée en 2015.

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Droits voisins : Google condamné à payer 500 Ms € d'amende par l'Autorité française de la concurrence, qui l'accuse de ne pas avoir négocié « de bonne foi » avec les éditeurs de presse

La Russie entame une procédure contre Google pour violation de la loi sur les données personnelles, et attend les réponses de Facebook et Twitter sur une demande de localisation de données similaires

Google intente une action en justice à la suite de l'élargissement de la loi allemande sur les discours de haine, estimant que ses dispositions violent le droit à la vie privée de ses utilisateurs

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !