IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

iMessage d'Apple et Bing de Microsoft exemptés des règles de l'UE en matière de technologie
Ils ne remplissaient pas les conditions pour être considérés comme des services de contrôle d'accès

Le , par Jade Emy

0PARTAGES

3  0 
L'iMessage d'Apple et le moteur de recherche Bing de Microsoft sont exemptés des nouvelles règles de l'UE en matière de technologie, ont déclaré les régulateurs antitrust de l'UE, après avoir accepté l'argument des entreprises selon lequel les services n'étaient pas des passerelles permettant d'atteindre les utilisateurs finaux.

La nouvelle loi sur les marchés numériques entrera en vigueur dans trois semaines. Elle oblige notamment Microsoft, Apple, Google d'Alphabet, Amazon, Meta Platforms et ByteDance à autoriser des applications ou des boutiques d'applications tierces sur leurs plateformes et à permettre aux utilisateurs de passer plus facilement des applications par défaut à des applications rivales. Il est également interdit aux entreprises de favoriser leurs services.

À l'issue d'une enquête de cinq mois, la Commission européenne a conclu que iMessage, Bing, Edge et Microsoft Advertising "ne remplissaient pas les conditions requises pour être considérés comme des services de contrôle d'accès", a déclaré l'exécutif européen dans un communiqué. La Commission a déclaré que l'App Store d'Apple, le système d'exploitation iOS et le navigateur Safari continueraient à être classés comme des services de contrôle d'accès, de même que le réseau social Linkedin de Microsoft et le système d'exploitation Windows.

Elle a déclaré avoir procédé à "une évaluation approfondie de tous les arguments, en tenant compte des contributions des parties prenantes concernées". Elle n'a pas fourni de détails sur les arguments des entreprises.


Apple a salué la décision de la Commission. "Les consommateurs ont aujourd'hui accès à une grande variété d'applications de messagerie et en utilisent souvent plusieurs à la fois, ce qui montre à quel point il est facile de passer de l'une à l'autre", a déclaré un porte-parole.

Microsoft a déclaré que Bing, Edge et Microsoft Advertising fonctionnent comme des challengers sur le marché. "Nous continuerons à collaborer avec la Commission et l'ensemble du secteur pour veiller à ce que les autres plates-formes désignées de Microsoft soient pleinement conformes au DMA", a déclaré un porte-parole.

Source : Régulateurs antitrust de l'UE

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

DMA : Apple conteste son statut de contrôleur d'accès pour ne pas avoir à ouvrir ses services à ses concurrents en Europe. Un appel qui intervient après celui de Meta et du propriétaire de TikTok

Les Big Tech comme Amazon, Microsoft, Meta et d'autres sont accusés par des entreprises européennes rivales de ne pas respecter les nouvelles règles de l'UE en matière de concurrence

DMA : la Commission européenne désigne six grandes enseignes du numérique qui seront soumises à ses nouvelles règles antitrust, notamment cinq entreprises américaines et une entreprise chinoise

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 17/02/2024 à 19:22
Ça fait 30 ans que je boycotte Apple, et ça n'est pas près de changer.
4  0 
Avatar de Bigb
Membre averti https://www.developpez.com
Le 27/02/2024 à 11:45
La Commission Européenne a été très claire concernant les règles et les sanctions liées au DMA. Apple a décidé de jouer, mais risque de perdre gros !
2  0 
Avatar de Fagus
Membre expert https://www.developpez.com
Le 18/02/2024 à 12:44
Citation Envoyé par 23JFK Voir le message
Ça fait 30 ans que je boycotte Apple, et ça n'est pas près de changer.
Je n'ai jamais rien acheté chez eux non plus, mais ils ont quasi 30% du marché mobile en France et le double aux USA. Et c'est plus élevé si le revenu augmente. Si je fais un truc pour les gens et que ça ne marche pas sur leur téléphone, il y aura comme une incompréhension...
1  0 
Avatar de Fagus
Membre expert https://www.developpez.com
Le 17/02/2024 à 12:54
Je ne connais pas leur modèle de sécurité, mais en gros leur argument c'est que les PWA héritent de la sécurité du navigateur. L'Europe nous fait installer des navigateurs moins sécurisés que le magnifique safari. Donc on laisse le code des PWA s'exécuter, mais seulement en-ligne ???

Il auraient pu se contenter d'un obscur sous-menu déconseillant fortement à l'utilisateur de changer de moteur de rendu (rien que cette phrase est obscure pour 99,5% de la population).

Car si l'on veut déployer une app. FOSS sur iOs, comment fait-on maintenant ? j'ai pas envie de payer 100$ par an pour déployer un truc gratuit, et la PWA c'était pas mal pour une app sensée fonctionner hors ligne.
Certainement pas avec un magasin alternatif, si apple taxe de 0,5$ chaque téléchargement.

Edit : j'aimerais bien que la personne qui m'a moinsé m'explique en quoi je me trompe, et idéalement quelle alternative cross-plateforme aux PWA il y a pour déployer du FOSS sur iOS sans payer 100$/an parce que ça m'arrangerait.
1  1 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/02/2024 à 19:56
Citation Envoyé par Fagus Voir le message
...
Vous êtes alors sur une quête de part de marché... En seconde intention, face à un succès sur une autre plateforme : Pourquoi pas... Mais, Apple ne serait en aucun un marché essentiel à conquérir pour moi.
0  0 
Avatar de Fagus
Membre expert https://www.developpez.com
Le 20/02/2024 à 11:27
Citation Envoyé par Tim Sweeney
Je pense que la véritable raison pour laquelle Apple a tué les PWA est qu'elle s'est rendu compte que les navigateurs web concurrents pourraient faire un bien meilleur travail de prise en charge des PWA - contrairement aux fonctionnalités web intentionnellement paralysées de Safari - et transformer les PWA en concurrents légitimes et non taxés des applications natives.
ça c'est déjà plus cohérent comme explication. Les PWA étaient sans grand mystère implémentées sur iOS avec diverses limitations supplémentaires par rapport à Android.
0  0 
Avatar de Jay M
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 26/02/2024 à 19:25
Ils tirent simplement les conséquences du DMA qui conduisent vers un nivellement par le bas de la sécurité informatique… il est naturel qu’Apple clarifie les choses. S’il ne peuvent pas contrôler la sécurité de bout en bout ( une des raisons pour lesquelles de nombreux utilisateurs choisissent Apple), il ne maintiennent pas certaines fonctionnalités incontrôlables.

Ceux qui ne sont pas Apple, ça ne change rien pour eux, je ne vois même pas pourquoi ils prennent le temps de commenter, ils ne voient de toutes façons pas la valeur ajoutée.

Ceux qui sont Apple, conservent la sécurité de la plateforme s’ils n’optent pas pour des téléchargements hors écosystème, je pense que ce sera la majorité des utilisateurs et que les stores alternatifs vont pas bien fonctionner.

Ceux qui iront télécharger n’importe quoi prendront des risques… c’est leur problème…
0  2