IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'UE accuse Microsoft d'abuser de sa position dominante avec Teams
Après avoir violé les règles antitrust de l'UE en regroupant son application de communication Teams avec sa célèbre suite Office

Le , par Anthony

16PARTAGES

13  1 
Microsoft a enfreint les règles antitrust de l'UE en regroupant son application de communication Teams avec sa célèbre suite Office, a déclaré Bruxelles le mardi 25 juin, alors que le géant technologique américain s'est engagé à faire le nécessaire pour répondre aux préoccupations en matière de concurrence.

Microsoft Teams est une application de collaboration d'équipe développée par Microsoft dans le cadre de la famille de produits Microsoft 365, offrant un espace de travail de chat et de vidéoconférence, le stockage de fichiers et l'intégration d'applications propriétaires et tierces. Teams a remplacé d'autres plateformes de messagerie et de collaboration professionnelles exploitées par Microsoft, notamment Skype for Business et Microsoft Classroom. En janvier 2023, Teams comptait environ 280 millions d'utilisateurs mensuels.


Cette inculpation intervient après que la Commission européenne, l'influent régulateur antitrust de l'UE, a lancé l'année dernière une enquête déclenchée par une plainte déposée en 2020 par Slack.

La Commission a informé Microsoft de son "avis préliminaire" selon lequel elle avait « enfreint les règles de l'UE en matière d'ententes et d'abus de position dominante » en regroupant Teams avec ses suites Office 365 et Microsoft 365 basées sur le cloud, qui comprennent les programmes Word, Excel et Powerpoint.

Avant même les accusations, Microsoft a tenté d'apaiser les inquiétudes de l'UE en déliant Teams en Europe, avant d'étendre cette politique au reste du monde en avril.

L'UE craignait également que Microsoft ait limité l'interopérabilité entre les concurrents de Teams et ses propres offres, bien que l'entreprise ait introduit en septembre 2023 des "améliorations" pour faciliter la tâche de ses rivaux.

Mais la Commission a déclaré que les changements apportés par Microsoft n'allaient pas assez loin.

« La commission estime, à titre préliminaire, que ces changements sont insuffisants pour répondre à ses préoccupations et qu'il est nécessaire de modifier davantage le comportement de Microsoft pour rétablir la concurrence », a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Margrethe Vestager, commissaire européenne chargée de la concurrence, a déclaré que « Microsoft a maintenant la possibilité de répondre à nos préoccupations ».

L'entreprise sera en mesure de proposer des engagements afin d'éviter une lourde amende et le président Brad Smith a indiqué que Microsoft serait disposée à prendre d'autres mesures.

« Après avoir dégroupé Teams et pris les premières mesures d'interopérabilité, nous apprécions la clarté supplémentaire apportée aujourd'hui et nous nous efforcerons de trouver des solutions pour répondre aux préoccupations restantes de la Commission », a déclaré M. Smith dans un communiqué.

Slack avait déposé sa plainte alors que sa part de marché diminuait, et elle a depuis été rachetée par la société Salesforce.

Il n'y a pas de date limite pour la clôture de l'enquête formelle.

Si les résultats de l'enquête vont à l'encontre de Microsoft, la société pourrait se voir infliger une lourde amende ou d'autres mesures correctives.

Ces derniers mois, Microsoft a fait l'objet d'une surveillance accrue de la part de l'Union européenne.

Les régulateurs de l'UE examinent le partenariat de Microsoft avec OpenAI, développeur de ChatGPT, afin de déterminer s'il s'agit d'une fusion déguisée.

Fin 2022, la Commission a également reçu une plainte distincte de la part du CISPE, un groupe commercial du cloud soutenu par Amazon, contre Microsoft au sujet de ses pratiques en matière de licences pour le cloud.

Les deux parties cherchent actuellement à résoudre le problème par la voie des négociations.

Source : La Commission européenne

Et vous ?

Quelle lecture faites-vous de cette situation ?

Voir aussi :

Microsoft va vendre son application de chat et de vidéo Teams séparément de son produit Office au niveau mondial, cette dissociation pourrait ne pas suffire à éviter les accusations antitrust de l'UE

Microsoft dissocie Teams d'Office pour éviter une amende antitrust de l'Union Européenne

Microsoft pourrait faire l'objet d'un examen antitrust de l'UE au sujet de Teams et d'Office 365, l'organisme de réglementation s'inquiète du regroupement par Microsoft de Teams et d'Office 365

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/06/2024 à 19:50
Quand est-ce que les fonctionnaires bruxellois vont enfin comprendre que la seule solution est de promouvoir le développement d'un OS européen basé sur Linux pour cesser d'être pied et point liés face à l'hégémonie des GAFAM au service de la puissance américaine? Ces américains qui jouent aux grands frères toujours prêts à aider l'Europe mais qui la "baise" dès que c'est dans l'intérêt américain (L'affaire des sous-marins que la France croyait avoir vendu à l'Australie en est le parfait exemple).

Les chinois et les russes l'ont fait! Est-ce que les européens sont plus cons qu'eux? Ou n'est-ce en vérité qu'une farce avec des fonctionnaires qui laissent les GAFAM piétiner les droits des européens que pour pouvoir obtenir au travers d'amendes périodiques (Que cela soit Apple, Microsoft, Facebook ou Google, on ne compte plus les amendes que l'UE leur a imposé!) quelques dollars pour financer leur fêtes de fin d'année???
3  0 
Avatar de weed
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/07/2024 à 13:06
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Dans le cas d'espèce, le RGPD sert-il ou non les utilisateurs ? Dans quelle mesure ?
Les règles anti-trust sont avant tout destiné aux entreprises concurrentes afin d'essayer d'avoir une certaine égalité de la concurrence d'avoir de la visibilité par rapport à l'entreprise en position (archi) dominante.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Êtes-vous un utilisateur de cette solution ? Si oui, comment vous affecte ce choix de Microsoft ?
Aucune pour le moment chez mon client mais je n'y crois pas trop. J'ai l'impression qu'ils sont très pro MS. Je pense que la mesure va peut être bénéfique pour des plus petites entreprises

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Quelles alternatives pouvez-vous recommander ?
Tout dépend du besoin bien entendu, tout le monde n'a pas besoin de l'écosystème complet de Microsoft comme par exemple avoir le calendrier à la fois sur le client mail (Outlook) et la fois sur le logiciel de messagerie instantanée (Teams, ...)
Malheureusement je n'ai pas trop de visibilité à cause notamment de la sur-visibilité de Teams empéchant la concurrence d'être visible justement.
Je dirais Slaks, ou sinon l'entreprise Allemande NextCloud avec son appli NextCloud Talk
0  0