IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Commission européenne prépare des poursuites antitrust contre Microsoft à la suite de l'enquête sur Teams
Slack avait accusé Microsoft d'abuser de sa position dominante en liant Teams à sa suite Office

Le , par Jade Emy

5PARTAGES

6  0 
La Commission européenne prépare des poursuites antitrust contre Microsoft à la suite de l'enquête sur Teams.

Microsoft Teams est une application de collaboration d'équipe développée par Microsoft dans le cadre de la famille de produits Microsoft 365, offrant un espace de travail de chat et de vidéoconférence, le stockage de fichiers et l'intégration d'applications propriétaires et tierces. Teams a remplacé d'autres plateformes de messagerie et de collaboration professionnelles exploitées par Microsoft, notamment Skype for Business et Microsoft Classroom.

La Commission européenne n'aurait pas été impressionnée par la récente décision de Microsoft de dissocier Teams de Microsoft 365/Office 365 au niveau mondial, après l'avoir fait pour la première fois en Europe en octobre. La Commission, qui a ouvert une enquête antitrust sur les pratiques de regroupement de Teams/Office 365 de Microsoft en juillet 2023, s'apprête maintenant à porter plainte contre l'entreprise, selon un rapport du Financial Times citant trois personnes familières avec la situation.

L'affaire antitrust de l'UE contre Microsoft trouve son origine dans une plainte formelle déposée par le concurrent Slack dans l'UE. En 2020, l'entreprise a accusé Microsoft d'abuser de sa position dominante en liant Teams à sa suite Office. À l'époque, David Schellhase, directeur juridique de Slack, avait également qualifié Teams de "produit faible et copié". Microsoft Teams a franchi le cap des 320 millions d'utilisateurs actifs mensuels à l'automne dernier.


Selon le rapport, bien que Microsoft ait accepté de dissocier Teams de ses plans commerciaux Office 365 au niveau mondial pour "garantir la clarté", la Commission estime toujours que le géant de Redmond n'a pas fait assez pour garantir une concurrence loyale avec d'autres applications de collaboration avec les travailleurs. Les rivaux de Microsoft devraient rencontrer la Commission cette semaine pour discuter de l'affaire, et le Financial Times a rapporté que le régulateur antitrust de l'UE pourrait émettre des accusations antitrust dans les prochaines semaines.

"Les rivaux craignent que Microsoft ne rende Teams plus compatible que les applications rivales avec son propre logiciel", indique le rapport. "Une autre préoccupation est l'absence de portabilité des données, qui rend difficile pour les utilisateurs actuels de Teams de passer à d'autres applications."

Intérrogé sur la question, Microsoft a renvoyé à une déclaration antérieure indiquant qu'elle "continuerait à s'engager auprès de la Commission, à écouter les préoccupations du marché et à explorer des solutions pragmatiques qui bénéficieraient à la fois aux clients et aux développeurs en Europe". Il est encore possible que Microsoft fasse de nouvelles concessions et convainque la Commission d'abandonner ses accusations. Dans le cas contraire, le géant de la technologie pourrait se voir infliger des amendes allant jusqu'à 10 % de son chiffre d'affaires annuel mondial.

Source : Financial Times

Et vous ?

Pensez-vous qu'une poursuite antitrust contre Microsoft est crédible ou pertinente ?
Quel est votre avis sur cette affaire ?

Voir aussi :

Microsoft dissocie Teams d'Office pour éviter une amende antitrust de l'Union Européenne

Microsoft va vendre son application de chat et de vidéo Teams séparément de son produit Office au niveau mondial. Cette dissociation pourrait ne pas suffire à éviter les accusations antitrust de l'UE

Microsoft reconnait le désastre créé par deux applications différentes Team pro et perso portant le même nom et unifie enfin le chaos de Teams en une seule application

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/05/2024 à 13:21
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
Je soupçonne aussi fortement que la phase 3 ne serve qu'à nous endormir, nous les prolétaires, pour qu'on puisse applaudir la commission qui en fait ne fait que nous vendre au plus offrant.
D'abord, il y a les élections européennes bientôt. Il faut donc redoré le blason de la commission (montré qu'elle sert à quelque chose). Ensuite, on n'a pas besoin de l'UE pour vendre notre pays aux plus offrants. Suffit de voir le "Choose France" de Macron à Versailles.
3  0 
Avatar de Jules34
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 14/05/2024 à 11:22
C'est le grand jeu de la commission ça.

Phase 1 : accepter de devenir une colonie numérique des états unis.

Phase 2 : regret.

Phase 3 : "et si on les amendait histoire de faire un peu de sous, après tout y'en a marre d'envoyer l'argent européen outre atlantique ?!"

Phase 4 : Microsoft, Google ou Facebook, choisissez, tente de faire annuler ou minorer l'amende.

Phase 5 : Amende confirmée ou pas 5/10 ans plus tard. En attendant l'Europe et les états nations ne sont toujours pas souverains et la phase 2 revient sans cesse. Il y a des articles de 2008 sur ce site qui parle déjà de ça. Je soupçonne aussi fortement que la phase 3 ne serve qu'à nous endormir, nous les prolétaires, pour qu'on puisse applaudir la commission qui en fait ne fait que nous vendre au plus offrant.
2  0 
Avatar de Jules34
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 14/05/2024 à 14:19
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
D'abord, il y a les élections européennes bientôt. Il faut donc redoré le blason de la commission (montré qu'elle sert à quelque chose). Ensuite, on n'a pas besoin de l'UE pour vendre notre pays aux plus offrants. Suffit de voir le "Choose France" de Macron à Versailles.
Bien vu c'est vrai !!
0  0 
Avatar de weed
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 14/05/2024 à 23:24
Citation Envoyé par Jade Emy Voir le message
Pensez-vous qu'une poursuite antitrust contre Microsoft est crédible ou pertinente ?
Bien des personnes ne connaissent que Teams
La concurrence à ce point là pas à des besoins d'utilisateur ? N'y a t-il pas un problème dans ce cas ?
A l'heure actuel, il est quasi impossible que des entreprises puissent avoir de la visbilité auprès du grand public.

Nous sommes à l'heure actuel, non plus dans du libéralisme mais dans de l'ultra libéralisme. A un moment, il faut que les états interviennent pour essayer de rétablir un équilibre de la concurrence surtout sur des secteurs d'activité aussi utilisé.

Donc oui, il est tout à fait pertinent une poursuite antitrust mais en effet il aurait été peut être plus judicieux de protéger la concurrence avant.
0  0