IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La moitié des adultes US soutiennent l'interdiction de TikTok et 46 % pensent que la Chine l'utilise pour espionner les USA
Mais 46 % reconnaissent que son interdiction s'attaquerait à la liberté d'expression

Le , par Stéphane le calme

9PARTAGES

7  0 
Dans un contexte de tensions croissantes entre les États-Unis et la Chine, la question de l’application TikTok, propriété de l’entreprise chinoise ByteDance, est devenue un sujet brûlant. Selon un sondage récent de Reuters/Ipsos, environ la moitié des adultes américains soutiennent une interdiction nationale de TikTok, invoquant des préoccupations liées à la vie privée et à la propagande chinoise.

Les jeunes adultes sont les moins susceptibles de soutenir une interdiction, tandis que les personnes âgées de 35 ans et plus sont plus enclines à la soutenir. De plus, 55% des Américains croient que ByteDance utilise l’application pour influencer l’opinion publique aux États-Unis, et 46% pensent que le gouvernement chinois utilise TikTok pour espionner les Américains. Le sondage révèle également que si TikTok était interdit, 90% des adultes américains croient que les créateurs de contenu migreraient vers d’autres plateformes.


Le président Biden a signé la loi “Protecting Americans’ Data From Foreign Adversaries Act of 2024” le 24 avril, qui exige que ByteDance vende sa participation dans TikTok dans un délai de neuf mois, sous peine de voir l’application interdite sur le territoire américain. Cette décision a été prise malgré le fait que TikTok ait affirmé qu’elle ne partagerait pas les données de ses 170 millions d’utilisateurs américains avec le gouvernement chinois.

De hauts responsables du renseignement américain, dont le directeur de la CIA William Burns et le directeur du FBI Christopher Wray, ont déclaré aux législateurs américains que TikTok représentait une menace pour la sécurité nationale en raison de l'accès de Pékin aux grandes quantités de données collectées par l'application. Le PDG de TikTok, Shou Chew, a déclaré devant le Congrès au printemps dernier que l'entreprise « ne promeut ni ne supprime de contenu à la demande du gouvernement chinois ».

Ce qui est intéressant, c'est que le sondage ne représente pas l'opinion des Américains de moins de 18 ans, soit la grande majorité des 170 millions d'utilisateurs de TikTok aux États-Unis.

Cependant, le débat ne se limite pas à la sécurité nationale. Environ 46% des Américains pensent que l’interdiction de TikTok constituerait une violation des droits garantis par le premier amendement, qui protège la liberté d’expression. Cette préoccupation est partagée par TikTok, qui a annoncé son intention de contester la loi sur la base des droits du premier amendement.


Les opinions sur TikTok sont partagées et varient selon l’âge et l’utilisation de l’application

Environ 50 % des Américains sont favorables à une interdiction de TikTok, 32 % s'y opposent et 18 % ne sont pas sûrs. Seulement 31 % des 18-34 ans se disent en faveur d'une interdiction, et 50 % s'y opposent. La plupart des Américains âgés de 35 à 54 ans (54 %) et de 55 ans et plus (60 %) se disent favorables à une interdiction de l'application.

Environ 55 % des Américains pensent que ByteDance, la société mère de TikTok, utilise l'application pour influencer l'opinion publique aux États-Unis. En outre, 46 % pensent que le gouvernement chinois utilise TikTok pour espionner les Américains (16 % disent qu'ils ne pensent pas que ce soit le cas ; 37 % ne sont pas sûrs), selon le sondage Ipsos/Reuters. En outre, 58 % des personnes interrogées pensent que le gouvernement chinois utilise TikTok pour influencer l'opinion publique américaine, tandis que 13 % pensent que ce n'est pas le cas et 28 % ne sont pas sûrs.

La semaine dernière, avant le vote sur le projet de loi de cession ou d'interdiction de TikTok, la sénatrice Maria Cantwell (D-Wash.), présidente de la commission sénatoriale du commerce, des sciences et des transports, a laissé entendre que TikTok et ByteDance « militaient » en faveur de l'utilisation des données et de l'IA pour espionner les Américains, y compris les journalistes qui couvrent l'entreprise. En 2022, ByteDance a déclaré avoir licencié quatre employés pour « mauvaise conduite » après avoir découvert qu'ils avaient accédé aux données de TikTok concernant plusieurs utilisateurs, dont deux journalistes.

Selon le sondage Ipsos/Reuters, 90 % des adultes américains pensent que les créateurs de contenu migreraient vers d'autres plateformes si TikTok était interdit. En outre, 45 % d'entre eux craignent qu'une interdiction de TikTok ait un impact négatif sur les petites entreprises ou les artistes interprètes, et 46 % sont d'accord pour dire qu'une interdiction porterait atteinte aux droits de la liberté d'expression.

Dans l'ensemble, environ 17 % des Américains disent utiliser TikTok fréquemment. Parmi les jeunes Américains (18-34 ans), 34 % disent utiliser fréquemment l'application - bien plus que les 35-54 ans (16 %) ou les 55 ans et plus (7 %).

Le sondage Ipsos a été réalisé les 29 et 30 avril pour le compte de Reuters sur la base d'un échantillon représentatif de 1 022 résidents américains âgés de 18 ans ou plus. La marge d'erreur d'échantillonnage est de +/- 3,2 points de pourcentage au niveau de confiance de 95%, pour les résultats basés sur l'ensemble de l'échantillon d'adultes.

TikTok et l'influence politique

La question de savoir si la Chine utilise l'application pour influencer les prochaines élections américaines, prévues pour le 5 novembre, a également fait l'objet de nombreuses discussions au Capitole. Parmi les personnes interrogées, 60 % pensent qu'il est inapproprié que les candidats politiques américains utilisent TikTok pour promouvoir leur campagne.

Ironiquement, du côté du parti démocrate, le camp électoral de Joe Biden a rejoint l'application en février. Le candidat républicain à la présidence, Donald Trump, qui a critiqué une éventuelle interdiction, n'est pas encore présent sur l'application.

Le nouveau projet de loi donne à ByteDance une date limite du 19 janvier pour céder ses actifs américains, un jour seulement avant l'investiture d'un nouveau président (ou du même président). Biden a la possibilité de prolonger le délai de trois mois s'il estime que ByteDance progresse dans la cession de l'application.

Conclusion

L'application est omniprésente aux États-Unis. Même la campagne de réélection de Joe Biden l'utilise comme outil pour gagner des électeurs avant l'élection présidentielle du 5 novembre. Le rival de Biden, le républicain Donald Trump, qui a critiqué une éventuelle interdiction et qui est le propriétaire majoritaire de la société qui exploite son application de médias sociaux Truth Social, n'a pas adhéré à l'initiative.

La situation de TikTok aux États-Unis est complexe, impliquant des questions de sécurité nationale, de droits constitutionnels et d’impact économique. Alors que le gouvernement américain cherche à protéger ses citoyens contre les menaces étrangères, il doit également naviguer dans les eaux troubles des libertés civiles et de l’expression en ligne. L’avenir de TikTok aux États-Unis reste incertain, mais une chose est claire : le débat autour de TikTok est loin d’être terminé.

Source : Reuters/Ipsos poll

Et vous ?

Pensez-vous que la sécurité nationale justifie l’interdiction d’une application comme TikTok, même si cela pourrait porter atteinte à la liberté d’expression ?
Comment les gouvernements devraient-ils équilibrer la protection des données personnelles avec les droits à la liberté d’expression et d’accès à l’information ?
Si TikTok était interdit, quel impact cela aurait-il sur les créateurs de contenu et les petites entreprises qui dépendent de l’application ?
Croyez-vous que les applications comme TikTok sont utilisées par des gouvernements étrangers pour espionner les citoyens d’autres pays ?
Quelles mesures alternatives pourraient être prises pour protéger les données des utilisateurs sans recourir à une interdiction totale ?
Une interdiction de TikTok serait-elle efficace, ou les utilisateurs se déplaceraient-ils simplement vers d’autres plateformes ?
Quel rôle les utilisateurs eux-mêmes devraient-ils jouer dans la protection de leurs données personnelles sur les réseaux sociaux ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/05/2024 à 17:21
donc allons au bout et faisons de meme pour :
- facebook
- twitter
- instagram

ah non suis-je bete, ces reseaux sont americains, donc en fait c'est bon, c'est sans danger...
3  1 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/05/2024 à 20:06
Citation Envoyé par CoderInTheDark Voir le message
Et je n'ose pas imaginé l'orthographe et la compréhensibilité de leurs poste à 5 ans.
En fait, c'est le même niveau quand ils sont adultes. Et, ça doit dater d'avant Tiktok, quand on déchiffre lit certains posts sur ce forum...
2  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 07/05/2024 à 8:07
Citation Envoyé par mith06 Voir le message
Je rajouterais aussi le forum developpez.com tant qu'on y est
Ah NON.
Citation Envoyé par mith06 Voir le message
Promis c'est pour notre bien et celui de nos enfants
Bon OK alors
2  0 
Avatar de marc.collin
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 20/05/2024 à 14:11
et comme les usa peuvent utiliser linkedin, facebook, twitter, instagram pour les utilisateurs mais ils n'ont pas le courage de les dénoncer...

avec les millions d'application américaine et grace au patriot act, cloud act... les américains ont tous les loisirs de prendent tous les informations qu'ils veulent... mais les médias, gouvernement préfère dénoncer la chine... qui est en train de prendre le lead
3  1 
Avatar de RenarddeFeu
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 30/05/2024 à 13:11
Le principal problème de sécurité posé par TikTok, c'est que les services de renseignements américains ne peuvent pas s'en servir pour espionner le monde entier contrairement aux autres applis US.
2  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 22/05/2024 à 11:12
Qu'est-ce qu'il y a d'extraordinaire en 2024?

On n'arrête pas de lire et entendre dans les médias les responsables du renseignement, autrement dit les "chefs espions" des différents états!

Les espions existent depuis la nuit des temps et depuis la nuit des temps leur principale caractéristique était... La discrétion... Une discrétion qui va jusqu'à ce que le reste du monde n'ait même pas connaissance de leur existence.

Et bien aujourd'hui, l'espion vient étaler ses états d'âme au journal du 20Heures... A moins, à moins que cela ne soit... que de la manipulation!
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/05/2024 à 20:20
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
Dans quelle mesure l'interdiction de TikTok pourrait-elle réellement améliorer la sécurité en ligne des enfants, étant donné qu'ils pourraient simplement se tourner vers d'autres plateformes sociales présentant des risques similaires ?
Effectivement les autres plateformes présentent des risques similaires.
Il y a juste l'algorithme qui change, TikTok n'est pas contrôlé par les USA, par conséquent son algorithme n'est pas un outil de propagande contrôlé par les USA, comme le sont Facebook, YouTube, Instagram, etc.

Citation Envoyé par Bruno Voir le message
Quels sont les autres moyens efficaces de protéger les enfants en ligne, en dehors de l'interdiction de TikTok ? Cette interdiction est-elle une solution proportionnée par rapport aux autres mesures possibles ?
Normalement les parents contrôlent un minimum ce que font leurs enfants et ne leur donnent pas accès à un smartphone ou une tablette.
Bon à la limite vers la fin du collège il y a peut-être moyen de donner un téléphone sans accès à internet et sans caméra.
C'est un autre problème, mais, il y a des collégiennes qui se prennent en photo nue, qui envoie les photos à leur petit ami, et parfois ça fuite dans tout le collège.
Du coup la fille n'est pas très bien.

Citation Envoyé par Bruno Voir le message
Quels sont les rôles respectifs des parents, des éducateurs et des gouvernements dans la protection des enfants en ligne, et comment peuvent-ils collaborer pour atteindre cet objectif sans restreindre excessivement l'accès à Internet ?
On pourrait former les jeunes aux dangers d'internet.
Il y a plein de choses à comprendre, par exemple :
- les photos sont retouchées numériquement ("tu ne seras jamais aussi bonne que l'influenceuse que tu suis sur Instagram, elle n'est pas réelle", ou "oui ils sont musclé mais ils se chargent comme des dromadaires et ce n'est pas une super idée")
- il y a des mensonges
- si t'envoies des photos érotique elles risquent de circuler
0  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 06/05/2024 à 7:47
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
L'interdiction de TikTok transformerait le paysage en ligne en un endroit plus sûr pour les enfants,
affirment des parents dans une nouvelle étude
Beau travail de lobbying, oui TikTok peut être dangereux pour les enfants mais comme les réseaux américains, par contre le gouvernement US semble bien décidé à l'interdire et ça passe mieux quand c'est toxique pour les enfants.
Internet sans TikTok serait il plus sûr? Probablement pas, la toxicité se déplacera probablement dans un autre réseau.
Mais on les US contrôleront surement mieux la toxicité et bénéficieront en partie de leurs revenus donc c'est pas si toxique...
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
On pourrait former les jeunes aux dangers d'internet.
Ca a été beaucoup fait pendant un temps, le problème est qu'on dispense des formations dans un cadre qui garantisse le minimum d'impact.
C'est bien de dire que les influenceuses sont retouchées par 10 filtres insta et que les influenceurs aussi en plus de faire leurs vidéos après une session de sport pour être bien congestionné mais est-ce que c'est pas beaucoup plus efficace si tu regardes un vidéo avec eux pour décrypter ça et conclure que s'ils parlent d'un produit à la fin c'est pas un hasard et que le produit n'est en rien pour leur état de forme parce qu'ils ne l'utilisent pas.
0  0 
Avatar de mith06
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 06/05/2024 à 9:07
donc allons au bout et faisons de meme pour :
- facebook
- twitter
- instagram
Je rajouterais aussi le forum developpez.com tant qu'on y est

Promis c'est pour notre bien et celui de nos enfants
0  0 
Avatar de RenarddeFeu
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 20/05/2024 à 15:08
Tiktok est une source d'informations ouverte. N'importe-qui peut espionner les citoyens canadiens qui utilisent l'appli. Oui c'est un souci de sécurité nationale, non ça n'a rien de répréhensible.
1  1