IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Chine interdit TikTok et bloque également l'accès à X, YouTube, Facebook, Instagram et aux services de Google,
Elle est critiquée pour son opposition à l'interdiction de TikTok aux États-Unis

Le , par Mathis Lucas

35PARTAGES

14  1 
La Chine met en garde contre la vente forcée ou l'interdiction de TikTok aux États-Unis et menace de représailles. Cependant, Pékin fait également face à des critiques concernant sa politique de censures à l'égard des plateformes étrangères de médias sociaux. La Chine bloque l'accès aux plateformes telles que X, YouTube, Facebook, Instagram et les services de Google. Et bien que TikTok lui-même ne soit pas techniquement interdit en Chine, la plateforme n'est pas accessible sans un réseau privé virtuel. Washington juge la position de la Chine ironique et estime qu'elle est mal placée pour critiquer le débat sur l'avenir de la filiale de ByteDance aux États-Unis.

La Chambre des représentants des États-Unis a adopté la semaine dernière un projet de loi qui pourrait mener à l’interdiction de TikTok sur le territoire américain, à moins que l’entreprise ne se sépare de sa société mère, le géant chinois ByteDance. Le projet de loi, intitulé "Protecting Americans From Foreign Adversary Controlled Applications Act", a été approuvé par un vote bipartisan écrasant de 352 voix contre 65. Concrètement, si elle entrait en vigueur, la législation obligerait ByteDance à vendre son application phare dans un délai de 180 jours, faute de quoi TikTok serait banni des magasins d’applications aux États-Unis.


Le vote du projet de loi a rendu TikTok furieux. « Ce processus était secret et le projet de loi a été bloqué pour une seule raison : il s'agit d'une interdiction. Nous espérons que le Sénat prendra en compte les faits, écoutera ses électeurs et se rendra compte de l'impact sur l'économie, les sept millions de petites entreprises et les 170 millions d'Américains qui utilisent notre service », a déclaré un porte-parole de l'entreprise. Les législateurs américains rejettent cependant l'allégation selon laquelle il s'agit d'une interdiction. Et d'après les partisans de la législation, elle donne un choix à TikTok et à son propriétaire ByteDance.

La Chine affirme que l'interdiction potentielle de TikTok est "un acte d'intimidation" qui se retournerait contre les États-Unis. « Même si les États-Unis n'ont pas trouvé de preuves que TikTok mettait en danger leur sécurité nationale, ils n'ont jamais cessé de s'en prendre à TikTok », a déclaré Wang Wenbin, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. Il a accusé les États-Unis de recourir à l'intimidation lorsqu'ils ne parviennent pas à assurer une concurrence loyale. Il a déclaré que cela perturberait le fonctionnement du marché, saperait la confiance des investisseurs et saboterait l'ordre économique mondial.

« Cela finira par se retourner contre les États-Unis eux-mêmes », a déclaré Wang. Le vote de la législation américaine a suscité des réactions mitigées dans la communauté. Toutefois, certaines critiques n'ont pas manqué de rappeler le traitement des plateformes de médiaux sociaux en Chine. De nombreuses plateformes occidentales font l'objet de censure ou d'interdiction. La Chine bloque notamment l'accès aux applications comme Facebook, Instagram et YouTube. X (anciennement Twitter) est également interdit, bien que les diplomates chinois utilisent la plateforme pour partager les messages de Pékin au reste du monde.

En plus, bien que la Chine défende TikTok, la plateforme n'est pas disponible dans le pays. Techniquement, TikTok n'est pas interdit en Chine, mais il n'est pas accessible sans un réseau privé virtuel (VPN). La version chinoise de la plateforme populaire de ByteDance, Douyin, règne en maître dans le pays. Ainsi, l'ambassadeur des États-Unis, Nicholas Burns, a déclaré vendredi : « je trouve extrêmement ironique que des représentants du gouvernement [chinois] utilisent le réseau social X pour critiquer les États-Unis. Ils ne donnent pas à leurs propres populations le droit d'utiliser [les médias sociaux américains bloqués] ».

En réponse aux propos de Burns, le porte-parole de l'ambassade de Chine aux États-Unis, Liu Pengyu, a déclaré : « nous accueillons les plateformes et services étrangers de toutes sortes sur le marché chinois à condition qu'ils respectent les lois et réglementations en vigueur en Chine. C'est tout à fait différent de la manière dont les États-Unis traitent TikTok, qui est clairement un acte d'intimidation et une logique de voleurs ». Les analystes indiquent que TikTok est l'exportation technologique la plus réussie de Chine, avec près de 2 milliards d'utilisateurs dans le monde, dont 150 millions d'utilisateurs actifs aux États-Unis.

Les fonctionnaires et les législateurs américains craignent depuis longtemps que le gouvernement chinois ne contraigne ByteDance à lui remettre les données collectées auprès des utilisateurs américains. Ils craignent également que TikTok ne serve d'outil à Pékin pour diffuser de la propagande, de la désinformation ou influencer les opinions des Américains. Cependant, les autorités américaines n'ont jamais présenté publiquement des preuves montrant que le gouvernement chinois a accédé aux données des utilisateurs américains de TikTok, un résultat que les législateurs affirment vouloir éviter avec leur projet de loi.

D'un autre côté, les experts en cybersécurité estiment que les problèmes de sécurité nationale liés à TikTok restent un scénario hypothétique, même s'il est inquiétant. D'autres commentaires indiquent également que les États-Unis créent un dangereux précédent avec cette législation. Alors que les États-Unis cherchent à exporter leur modèle de démocratie, d'autres gouvernements pourraient utiliser les mêmes arguments pour bloquer les plateformes américaines de médias sociaux qui servent de puissantes chambres d'écho à Washington. En somme, ces critiques pensent que les États-Unis se sont tiré une balle dans le pied.

« Tout ce que fait TikTok, Facebook et toutes les autres plateformes de médias sociaux le font également. Et Facebook présente les mêmes risques de sécurité que TikTok, si ce n'est beaucoup plus. La seule raison pour laquelle TikTok est crucifié, alors que Facebook obtient un laissez-passer est le lien avec la Chine. La vente de TikTok par ByteDance ne changerait absolument rien à la situation actuelle », lit-on dans les commentaires. La Chine a déjà déclaré précédemment qu'elle s'opposerait fermement à toute vente forcée de TikTok et a également menacé de prendre des mesures de représailles.


« La vente ou la cession de TikTok implique l'exportation de technologies et les procédures administratives d'autorisation doivent être exécutées conformément aux lois et réglementations chinoises. Le gouvernement chinois prendra une décision conformément à la loi », a déclaré un porte-parole du ministère chinois du Commerce en mars de l'année dernière. Tous les regards sont désormais tournés vers le Sénat. Le président américain Joe Biden a déclaré qu'il signerait le projet de loi s'il était adopté par les deux chambres du Congrès.

Le gouvernement fédéral américain et 39 États ont déjà restreint, dans une certaine mesure, l'utilisation de TikTok sur les appareils délivrés par le gouvernement. Mais de nombreux détracteurs de TikTok à une interdiction au niveau fédéral. (La carte ci-dessus montre les pays États américains qui ont interdit TikTok.)

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de la loi américaine visant à bannir TikTok ?
Pensez-vous que le projet de loi sera adopté par le Sénat américain ?
Quelle pourraient être les impacts d'une interdiction de TikTok aux États-Unis ?
Quelle pourrait être la réponse de la Chine à l'interdiction de TikTok aux États-Unis ?
Partagez-vous l'avis selon lequel cette loi crée un dangereux précédent sur le marché mondial ?

Voir aussi

La Chambre des représentants des États-Unis adopte un projet de loi controversé qui impose un dilemme à TikTok : sa vente forcée à une entité américaine ou son interdiction sur le territoire

L'EFF exhorte les américains à "dire au Congrès : arrêtez l'interdiction de TikTok", arguant que le projet de loi "ne fera pas grand-chose pour son prétendu objectif de protéger les données."

Les États-Unis interdisent TikTok sur les appareils gouvernementaux en vertu de la loi sur les dépenses adoptée par le Congrès, TikTok est toujours menacé d'interdiction sur le marché américain

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de OrthodoxWindows
Membre expert https://www.developpez.com
Le 21/03/2024 à 14:14
Citation Envoyé par Morganbleu Voir le message
Tik tok est Chinois, la Chine ne souhaite pas interdire tik tok mais prévient de bloquer short si les usa bloque tik tok.
Votre titre est faux, est ce volontaire ?
Le titre indique que TikTok, bien que chinois, est interdit en Chine. Il n'y a rien de faux, même si ça semble étrange.
6  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 01/04/2024 à 21:15
ce que tiktok est capable de faire, il faut considerer sur facebook, insta, whatsapp et tout les autres le font aussi et carrement android
7  1 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre expert https://www.developpez.com
Le 02/04/2024 à 12:40
Citation Envoyé par Prox_13 Voir le message
Personnellement, je pense que légiférer sur Tiktok est un bon angle d'attaque, un bon premier pas qui ne devrait pas être ignoré/minoré par la présence d'autres acteurs problématiques sur le marché.
Si on mettait une fraction de l'entrain dont les gens font preuve pour relativiser le problème à le résoudre, peut-être que quelque chose aurait été entrepris en Europe depuis ces années.
Une loi bien faite ne légifère pas sur un service en particulier, elle légifère sur des techniques utilisés par des services.
C'est comme ça pour tout : Par exemple, si l'on remarque qu'une voiture Peugeot possède un gros dysfonctionnement au niveau des freins à cause d'un alliage de mauvaise qualité, on va légiférer pour avoir les moyens d'interdire et de contrôler l'utilisation de cet alliage pour l'usage en question, pour toute les voitures. On ne va pas "interdire ou légiférer sur Peugeot". Avec TikTok c'est pareil. Si le gouvernement étasuniens veut légiférer juste sur TikTok, c'est pour des intérêts géostratégiques, qui sont une fin en soi, pas un "bon début".
6  1 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/05/2024 à 17:21
donc allons au bout et faisons de meme pour :
- facebook
- twitter
- instagram

ah non suis-je bete, ces reseaux sont americains, donc en fait c'est bon, c'est sans danger...
5  1 
Avatar de RenarddeFeu
Membre actif https://www.developpez.com
Le 30/05/2024 à 13:11
Le principal problème de sécurité posé par TikTok, c'est que les services de renseignements américains ne peuvent pas s'en servir pour espionner le monde entier contrairement aux autres applis US.
4  0 
Avatar de Mograine
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 28/06/2024 à 20:03
YouTube, Vimeo, Netflix, Spotify, Twitch, Pandora, Soundcloud, Periscope, Dailymotion, Pornhub,
Facebook ;Instagram ; Twitter ; Quora ; Snapchat ; Pinterest ; Tumblr ; Reddit.
WhatsApp ; Facebook Messenger ; Telegram ; KaKao Talk ; Signal ; Google Hangouts ; Viber ; Zoomin ; Skype

Voici une liste non-exhaustive des applis que la chine interdit. Je ne suis pas fan de l'idée de base (c'est à dire empêcher un réseau social concurrent de s'établir librement), mais j'ai du mal à comprendre pourquoi la chine pourrait tout bloquer à sa guise et s'attend à ce que toutes ses applications soient les bienvenues dans les pays occidentaux ?
4  0 
Avatar de RenarddeFeu
Membre actif https://www.developpez.com
Le 20/03/2024 à 12:04
Le gouvernement chinois fait la chasse au contenu trash sur Douyin. Ça n'est pas de sa faute si les gouvernements occidentaux sont mous et passifs, que tout et n'importe-quoi est posté sur TikTok.
5  2 
Avatar de nikau6
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/03/2024 à 13:37
En France on a plus accès à Rumble, c'est de la censure politique, car ils ne voulaient pas retirer la chaine RT (Russia Today). Le gouvernement Francais n'a jamais été capable de citer le moindre cas, de facon argumenté, de fake news, comme ils disent, venant de cette chaine. C'est simplement un point de vue différent sur l'information mais qui les dérangent donc ils censurent.
Mais également le pouvoir politique francais ne finance que la presse qui pense comme il faut (selon eux). Les autres n'ont rien, pas un rond.
Ils ont éssayé de retirer la license de France Soir pour cause de fake news, sans jamais, encore une fois, avoir été en mesure de démontrer la moindre fake news. C'est de la censure politique.
Et je pourrai continuer encore et encore, les exemples sont tres nombreux.
L'occident n'est plus en mesure de donner des lecons Ã* qui que ce soit.
Lorsque les pouvoirs sont illégitimes, incompétents, et qu'ils se sentent menacés, la censure est toujours de mise. Donc ca va etre de pire en pire en France.
.
8  5 
Avatar de nikau6
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/03/2024 à 13:55
Fianlement les US ont peur que la Chine ne fasse comme eux. Ils ont peur que le gouvernement Chinois ne demande à ByteDance de leurs fournir des données sur les utilisateurs Américains. Alors que le gouvernement US a lui un accès total aux serveurs de Meta, Google, et autres.

Ils ont peur que la Chine n'utilise TikTok comme un outil de propagande, alors que le net, créé par l'armée américaine, a été des le départ concu pour etre un outil de propagande qui permettait de toucher les populations du monde entier sans passer par les médias respectifs de chaque pays (meme si ca a fini par se retourner contre les créateurs et maintenant les géants du net filtrent à fond ce que l'on peut y voir afin d'eviter qu'une population trop bien informée ne veuille dégager le personel politique en place en occident ).

Facebook a été un outil tres efficace entre les mains du deep state pour provoquer des changements de régimes dans tout un tas de pays. Donc oui, le gouvernement Chinois se protège ce qui se comprend ( de leur point de vue. Le pouvoir Chinois n'est pas mon idéal, loin s'en faut ).
5  2 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/03/2024 à 17:39
TikTok a été créé pour rendre les américains et les Européens complètement stupides, feignants et bons à rien.

Xi Jinping est très intelligents, il n'est pas assez bête pour autoriser toute une génération de Chinois à devenir stupide.

Les universités aux USA ont un sacré problème, ils ne peuvent prendre plus que des asiatiques, les américains "de souches" sont lobotomisés, et ont désormais un QI de moins de 90 pendant que les asiatiques sont à plus de 130.
5  2