IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un ancien ingénieur logiciel de la CIA a été condamné à 40 ans de prison pour avoir livré des secrets à WikiLeaks
Ainsi que pour espionnage, fausses déclarations au FBI et pornographie enfantine

Le , par Anthony

10PARTAGES

9  0 
Un ancien ingénieur logiciel de la CIA a été condamné à 40 ans de prison ce jeudi 1 février après ses condamnations pour ce que le gouvernement a décrit comme le plus grand vol d'informations classifiées dans l'histoire de la CIA, et pour la possession d'images et de vidéos d'abus sexuels sur des enfants.

La majeure partie de la peine imposée à Joshua Schulte, 35 ans, devant le tribunal fédéral de Manhattan, a été prononcée pour la diffusion publique embarrassante d'un ensemble de secrets de la CIA par WikiLeaks en 2017. Il est incarcéré depuis 2018.

"Nous ne connaîtrons probablement jamais l'étendue totale des dommages, mais je ne doute pas qu'ils aient été considérables", a déclaré le juge Jesse M. Furman en annonçant la sentence.


La fuite dite Vault 7 a révélé comment la CIA a piraté des smartphones Apple et Android dans le cadre d'opérations d'espionnage à l'étranger, ainsi que des efforts visant à transformer des téléviseurs connectés à Internet en dispositifs d'écoute. Avant son arrestation, M. Schulte avait participé à la création des outils de piratage en tant que codeur au siège de l'agence à Langley, en Virginie.

En demandant une peine de prison à perpétuité, le procureur adjoint David William Denton Jr. a déclaré que M. Schulte était responsable des "divulgations d'informations classifiées les plus préjudiciables de l'histoire des États-Unis".

Lorsqu'il a eu l'occasion de s'exprimer, M. Schulte s'est surtout plaint des conditions de détention difficiles au Metropolitan Detention Center de Brooklyn, appelant sa cellule "ma cage de torture".

Mais il a également affirmé que les procureurs lui avaient proposé un accord qui prévoyait une peine de 10 ans de prison et qu'il était injuste qu'ils demandent maintenant une peine de prison à perpétuité. Il a déclaré qu'il s'était opposé à cet accord parce qu'il aurait dû renoncer à son droit de faire appel.

"Ce n'est pas la justice que le gouvernement recherche, mais la vengeance", a déclaré M. Schulte.

Immédiatement après, le juge a critiqué certains des propos tenus par M. Schulte pendant une demi-heure, se déclarant "stupéfait" par "l'absence totale de remords et d'acceptation de la responsabilité" de M. Schulte.

Le juge a déclaré que Schulte n'était "pas animé par un quelconque sentiment d'altruisme", mais qu'il était au contraire "motivé par la colère, la rancune et la perception d'un grief" contre d'autres personnes de l'agence qui, selon lui, avaient ignoré ses plaintes concernant l'environnement de travail.

Furman a déclaré que Schulte avait poursuivi ses crimes derrière les barreaux en essayant de faire fuir d'autres documents classifiés et en créant un fichier caché sur son ordinateur qui contenait 2 400 images d'abus sexuels sur des enfants qu'il continuait à visionner depuis la prison.

Au cours d'une audience de deux heures, M. Furman a pris connaissance d'une lettre d'une page transmise par le gouvernement et émanant du directeur adjoint de la CIA, David S. Cohen, qui décrivait les crimes de M. Schulte comme ayant causé "un préjudice exceptionnellement grave à la sécurité nationale des États-Unis et à la CIA".

Il ajoute : "Ses actions ont coûté à l'Agence des centaines de millions de dollars ; elles ont dégradé sa capacité à collecter des renseignements étrangers contre les adversaires de l'Amérique ; elles ont mis directement en danger le personnel, les programmes et les biens de la CIA ; et elles ont mis en péril la sécurité nationale des États-Unis en dégradant la capacité de la CIA à mener à bien sa mission. En bref, les actions de M. Schulte ont coûté cher aux États-Unis."

Un vice de procédure a été déclaré lors du procès initial de M. Schulte en 2020, les jurés s'étant retrouvés dans l'impasse sur les chefs d'accusation les plus graves, notamment la collecte et la transmission illégales d'informations relatives à la défense nationale. Il a été condamné lors d'un procès en juillet 2022 pour des accusations liées à la fuite d'informations classifiées.

À l'automne dernier, il a été condamné dans l'affaire des images d'abus sexuels sur des enfants, qui a débuté lorsqu'un ordinateur que Schulte possédait après avoir quitté la CIA et déménagé de Virginie à New York s'est avéré contenir les images et les vidéos qu'il avait téléchargées sur l'internet entre 2009 et mars 2017.

Le juge a décrit ce procès comme "un bain de sang" dans lequel "M. Schulte n'avait aucune défense".

Pourtant, a noté M. Furman, M. Schulte n'a pas non plus été en mesure d'exprimer des remords pour ces crimes.

Furman a précisé que la majeure partie de la peine de 40 ans était liée au vol de la CIA, tandis que six ans et huit mois étaient consacrés aux condamnations pour les documents relatifs aux abus sexuels commis sur des enfants.

Dans un communiqué, le procureur Damian Williams a déclaré que Schulte avait "trahi son pays en commettant certains des crimes d'espionnage les plus effrontés et les plus odieux de l'histoire américaine".

"Lorsque le FBI l'a attrapé", a poursuivi M. Williams, "M. Schulte a redoublé d'efforts et a tenté de causer encore plus de tort à notre pays en menant ce qu'il décrit comme une "guerre de l'information" consistant à publier des informations top secrètes depuis l'arrière des barreaux."

Source : Cour fédérale de Manhattan

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Vault 7 : un ancien agent de la CIA a été accusé d'avoir divulgué des informations, sur les outils d'espionnage de la CIA à WikiLeaks

Vault 7 : Wikileaks dévoile l'arsenal informatique de la CIA, l'agence est capable de contourner le chiffrement de WhatsApp

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 02/02/2024 à 15:19
Citation Envoyé par Anthony Voir le message
Quel est votre avis sur le sujet ?
Les lanceurs d'alerte prennent cher.
C'est très dissuasif.

Il est extremement dangereux de donner des preuves de crimes réalisés par ton pays (surtout si t'es étasunien).
3  0 
Avatar de Prox_13
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 02/02/2024 à 16:11
Citation Envoyé par Anthony Voir le message
Quel est votre avis sur le sujet ?

Une honte internationale. Si les Russes n'avaient explosé leur réputation, cette décision de "justice" aurait été leur meilleur coup de pub.
Mais quelle honte, franchement ! 40 ans de prison !!!

Citation Envoyé par Anthony Voir le message
La fuite dite Vault 7 a révélé comment la CIA a piraté des smartphones Apple et Android dans le cadre d'opérations d'espionnage à l'étranger, ainsi que des efforts visant à transformer des téléviseurs connectés à Internet en dispositifs d'écoute. Avant son arrestation, M. Schulte avait participé à la création des outils de piratage en tant que codeur au siège de l'agence à Langley, en Virginie.
Dispositif qui a couté plus de 100.000.000$ à mettre en place, aux frais du contribuable américain !!!

En somme, ils ont volé 100 millions de dollars pour espionner les citoyens et si y'a un qui moufte, il prend le reste de sa vie en taule ! Non mais ce scandale !

Citation Envoyé par Anthony Voir le message
"[Schulte a] trahi son pays en commettant certains des crimes d'espionnage les plus effrontés et les plus odieux de l'histoire américaine"
Non mais vous voulez qu'on parle des crimes d'espionnage les plus effrontés de l'histoire américaine ?! Comme le programme PRISM qui consistait a laisser l'Europe drainer les données américaines pour que les services secret américains puissent accéder aux informations sans être légalement responsable de les avoir espionnés !?! Non parce ce viol a ciel ouvert de la vie privée de millions de personnes n'a été révélé que GRACE à un effronté odieux qui les a leaké ! Et de surcroit, il les a leaké 6 ans après !

(Ah, je suis vert )
3  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 03/02/2024 à 15:55
mouais alors le coup de la pronograhie infantine, j'y croit pas une seule seconde. c'est une habitude des usa de salir leur prisonniers par pure vengeance.
je me rappelerais toujous quand il avaient soit disant tué ben laden, et soit disant retrouvé chez lui des videos de porno infantine. ca sentait vraiment louche et plutot destiné a enerver le camps d'en face. je me rappelle la gene de claire chazal en devant annoncer ca à la télé alors que si peu credible.. haha

lui la, il lui ont promis 10 ans s'il signait des aveux en abandonnant son droit de faire appel. il avaient fait la meme chose a pêrrucci (le directeur alston), et il avait signé les aveux sur cette promesse alors qui'l ne se sentait pas coupable et les usa n'avaient pas tenu compte de leur parole et avait enfoncé le clou..

force a ce lanceur d'alerte. le agences et la justice americaines sont des pourris
3  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 03/02/2024 à 20:53
Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
mouais alors le coup de la pronograhie infantine, j'y croit pas une seule seconde. c'est une habitude des usa de salir leur prisonniers par pure vengeance.
je me rappelerais toujous quand il avaient soit disant tué ben laden, et soit disant retrouvé chez lui des videos de porno infantine. ca sentait vraiment louche et plutot destiné a enerver le camps d'en face. je me rappelle la gene de claire chazal en devant annoncer ca à la télé alors que si peu credible.. haha
Je me suis dit exactement la même chose ; cette accusation c'est le truc parfait (surtout aux USA) pour tenter de maquiller aux yeux de l'opinion publique un procès dégueulasse. Bon là c'est tellement grossier que tout le monde n'y croira pas aux USA, et presque personne à l'étranger.

D'ailleurs je ne savais pas pour Ben Laden, décidément certains américains on vraiment un problème avec ça ; le type commandite des attentats tuant 2 977 personnes, mais le "plus grave" reste de la pornographie enfantine sur son ordi
Assez pathétique.
1  0