IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La candidate républicaine à la présidence des USA Nikki Haley s'engage à supprimer les comptes anonymes sur les médias sociaux : "C'est une menace pour la sécurité nationale"

Le , par Anthony

0PARTAGES

15  0 
La candidate républicaine à la présidence, Nikki Haley, estime que le manque de transparence des médias sociaux est préjudiciable à la population américaine.

"Lorsque j'entrerai en fonction, la première chose que nous devrons faire, c'est de montrer à l'Amérique les algorithmes des entreprises de médias sociaux", a déclaré Nikki Haley lors d'une interview accordée à Fox News mardi. "Laissez-nous voir pourquoi ils font ce qu'ils font".

Mme Haley a poursuivi en disant qu'elle craignait que l'augmentation du nombre de comptes anonymes sur les médias sociaux ne conduise à une désinformation généralisée et ne constitue potentiellement une menace pour la sécurité nationale.

"Chaque personne sur les médias sociaux devrait être vérifiée par son nom. C'est une menace pour la sécurité nationale", a-t-elle déclaré. "Lorsque vous faites cela, tout d'un coup, les gens doivent défendre ce qu'ils disent et cela permet de se débarrasser des robots russes, des robots iraniens et des robots chinois."


Selon Mme Haley, une telle mesure entraînerait une augmentation de la "civilité".

"Lorsqu'ils sauront que leur pasteur et les membres de leur famille peuvent le voir, cela aidera nos enfants et notre pays", a-t-elle déclaré.

Les commentaires de Mme Haley font écho à des sentiments similaires partagés par le sénateur Josh Hawley, R-Mo, qui a récemment appelé à l'interdiction de la plateforme de médias sociaux populaire TikTok en raison de l'augmentation du contenu pro-Hamas apparaissant sur le service.

"Ils l'utilisent comme un agrégateur de nouvelles", a déclaré le sénateur Hawley à propos des jeunes qui utilisent TikTok. "Et si vous regardez la plupart des tendances sur TikTok, si vous regardez le volume de contenu pro-Hamas, franchement, ce sont des contenus pro-génocidaires".

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Que pensez-vous de l'idée que les entreprises de médias sociaux révèlent leurs algorithmes au public ?

Pensez-vous que le fait d'exiger des utilisateurs qu'ils soient vérifiés par leur vrai nom sur les plateformes de médias sociaux contribuera à améliorer la civilité et la sécurité nationale ?

Voir aussi

Macron : « Je ne veux plus de l'anonymat sur les plateformes internet », le Président français confirme qu'il veut bien la fin de l'anonymat en ligne

Emmanuel Macron plaide pour une levée progressive de toute forme d'anonymat en ligne, vers la fin de la liberté d'expression en France ?

La fin de l'anonymat sur les réseaux sociaux n'est « pas souhaitable et pas possible » pour Mounir Mahjoubi, qui vient clarifier les propos de Macron

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de counteraccro
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 16/11/2023 à 9:18
Bonne nouvelle,

elle au moins, elle va peut être réussir à supprimer définitivement mon compte facebook
6  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 16/11/2023 à 13:35
Dans les faits sur la plupart des RS (sauf exception) il n'y a pas d’anonymat, juste du pseudonymat. Ceux qui parlent d’anonymat sont soit totalement ignorants, soit menteurs et manipulateurs. En cas de propos haineux, c'est assez facile de retrouver l'auteur, à condition de faire une enquête policière. Quant à l'identification d'identité que certains proposent à l'inscription, c'est juste une mesure de fichage généralisé qui par du principe que tout le monde serait suspect (logique uniquement valable pour un régime autoritaire, qui a beaucoup à se reprocher vu que tout le monde est susceptible de lui en vouloir).

Quant au prétexte du type qui se cache derrière son pseudo pour harceler, effectivement ça existe, sauf qu'abolir le pseudonymat reviendrait à donner plus de pouvoir aux harceleurs ; par exemple, un type qui parle de ses problèmes de santé sur un forum risque de se faire harceler si son nom apparaît, peu se voir refuser un emploi, refuser un crédit... Dans la réalité, le pseudonymat protège contre le harcèlement plus qu'il ne le facilite. Abolir le pseudonymat revient dans l'équivalent analogique à abolir la première forme de liberté d'expression, c'est à dire empêcher totalement d'inscrire sur un mur un message sans signer.
5  0 
Avatar de Alex le dev
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 16/11/2023 à 13:51
Personnellement, j'aimerais que les sanctions et les punitions pour toutes personnes actrices de cyberharcèlement sur internet soient sévèrement punis et surtout, que cela se fasse plus souvent... Parce que pour le moment, c'est loin d'être le cas !
2  0 
Avatar de Dominik94
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 17/11/2023 à 13:14
les fake news sont-ils uniquement le fait de comptes anonymes ?
Rien qu'à l'intérieur de son parti, elle a quand même un gars qui s'est permis de dire qu'on pouvait se soigner du covid en buvant de l'eau de javel et qu'on lui avait volé son élection, alors qu'il avait gagné. Et il n'a même pas eu besoin d'utiliser un pseudo.
Par contre, s'ils revenaient au pouvoir, cela permettrait de pouvoir faire pression, voire inculper, des personnes qui divulgueraient des informations qui n'iraient pas dans leur sens, donc qui seraient de la "désinformation"
Et que ce soit en France ou aux Etats-Unis, on a bien vu, ces dernières années, que des coupables même sous anonymat, pouvaient être retrouvés
2  0