IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un document judiciaire « embarrassant » que Google voulait cacher a finalement été mis en ligne par le DoJ
Google y compare son modèle économique à celui des trafiquants de drogue

Le , par Stéphane le calme

2PARTAGES

9  0 
Google, la grande enseigne de la recherche en ligne, a tenté de dissimuler un document qui révèle sa stratégie pour dominer le marché de la publicité sur Internet. Le document, qui contient des notes de réunion du vice-président des finances de Google, Michael Roszak, a été rendu public par le Département de la justice américain, qui poursuit Google pour abus de position dominante.

Selon le document, Roszak a comparé le modèle économique de Google à celui de certaines « entreprises illicites » qui vendent des « cigarettes ou des drogues » et qui peuvent se permettre d’ignorer la demande des consommateurs. Roszak a affirmé que Google avait réussi à rendre les utilisateurs « accros » à son moteur de recherche, ce qui lui permettait de se concentrer uniquement sur l’offre des annonceurs, des formats publicitaires et des ventes. « Nous pourrions essentiellement déchirer le manuel d’économie en deux », a-t-il écrit.

Citation Envoyé par Michael Roszak

  • La publicité sur les recherches est l'un des meilleurs modèles économiques jamais créés au monde - peut-être que Windows est au même niveau que Christian et moi en avons discuté au dîner et il existe certainement des entreprises illicites (cigarettes et drogues) qui pourraient rivaliser avec ces économies, mais nous avons la chance d'avoir une entreprise incroyable.
  • Ce qui est si étonnant dans tout cela, c'est en partie que nous avons pu ignorer l'une des lois fondamentales de l'économie : les entreprises doivent se soucier de l'offre et de la demande.
  • Lorsque nous parlons de revenus, nous pourrions en grande partie ignorer le côté demande de l’équation (utilisateurs et requêtes) et nous concentrer uniquement sur le côté offre des annonceurs, des formats publicitaires et des ventes.
  • Bien sûr, nous devions créer le meilleur produit, réaliser des investissements intelligents en matière de marketing et de distribution pour diffuser notre produit partout, mais nous pourrions essentiellement déchirer le manuel d'économie en deux.
  • Nous avons eu quelques soubresauts au fil du temps tels que :
    • iOS 7 quand Apple a déplacé le point d'accès de recherche dans Safari
    • Mozilla déplace la recherche par défaut vers Yahoo où nous avons perdu certains utilisateurs

  • Mais c'étaient surtout des exceptions qui nous rappelaient que nous avions de la chance
  • Rien ne peut défier éternellement les fondements économiques et la loi rattrape tout le monde - même Google - de sorte que les utilisateurs et les requêtes deviennent une source importante de revenus.

Au procès, Roszak a déclaré au tribunal qu'il ne se souvenait pas s'il avait déjà fait la présentation. Il a déclaré que le cours exigeait qu'il dise aux étudiants « des choses auxquelles je ne crois pas dans le cadre de la présentation ». Il a également affirmé que les notes étaient « pleines d'hyperboles et d'exagérations » et ne reflétaient pas ses véritables convictions, « parce qu'elles n'étaient associées à aucun objectif commercial ».


Google a essayé à plusieurs reprises d’empêcher que le document soit partagé au tribunal, en prétendant qu’il était sans rapport avec l’affaire du DOJ. Google a également demandé au juge Amit Mehta de sceller le témoignage de Roszak au sujet du document, ce qu’il a accordé dans un premier temps. Le juge Amit Mehta a déclaré qu’il ne savait pas que le DOJ publiait les preuves du procès en ligne, et qu’il aurait dû être informé avant que des éléments de preuve ne soient mis à la disposition du public. Il a ordonné au DOJ de retirer toutes les pièces de son site web, en attendant qu’il rende une décision finale le lendemain. Il a également reconnu « qu'une fois qu’il est admis en preuve, en toute équité, c’est un document public ».

Dans les heures qui ont suivi la déclaration de Mehta, le ministère de la Justice a retiré toutes les pièces à conviction précédemment rendues publiques.

Mercredi matin, Mehta a rencontré Schmidtlein et les principaux procureurs du ministère de la Justice et des États dans son cabinet privé. Le tribunal s’est ensuite réuni à huis clos pour débattre au sujet des propos de Roszak jusqu’en milieu d’après-midi.

Mercredi en fin de journée, l'avocat de Google, Edward Bennett, a réitéré l'argument selon lequel le document rédigé par Roszak ne devrait pas être admis.

Mehta a décidé que l'exposition serait admise, puisque Roszak était un employé de Google engagé dans une formation sponsorisée par l'entreprise au moment de la création du document. Il a également exprimé sa frustration, indiquant que Google l’avait mis « dans l’embarras » en insistant pour que le témoignage de Roszak soit confidentiel, de sorte que le public ne comprenne pas le contexte complet du courriel « gênant ». Il a dit que ce courriel « ne contient rien qui puisse être qualifié de confidentiel ». « Je comprends que cela soit quelque peu embarrassant pour le témoin », a-t-il ajouté.

Le DOJ a utilisé le document comme une preuve que Google a un monopole sur la recherche, ce qui le rend moins incité à innover des produits qui protègent les consommateurs des dommages comme la collecte invasive de données. Le DOJ accuse Google de violer les lois antitrust en utilisant des accords d’exclusivité avec des fabricants de téléphones, des opérateurs mobiles et des navigateurs pour maintenir sa position dominante. Le procès, qui a commencé le 27 septembre, devrait durer plusieurs semaines.

Pourquoi le procès est-il important ?

Le procès antitrust contre Google est considéré comme le plus important depuis celui contre Microsoft dans les années 1990. Il pourrait avoir des conséquences majeures sur l’industrie technologique et sur la façon dont les consommateurs accèdent à l’information en ligne.

Le DOJ accuse Google d’avoir violé la loi antitrust en abusant de sa position dominante sur le marché de la recherche et de la publicité en ligne. Il affirme que Google a créé un « cercle vertueux » qui lui permet de renforcer son monopole et d’exclure les concurrents potentiels. Le DOJ demande au tribunal d’ordonner à Google de mettre fin à ses pratiques anticoncurrentielles et de lui imposer des sanctions financières ou structurelles.

Google nie les accusations du DOJ et affirme qu’il n’a pas de pouvoir de marché excessif, mais qu’il fait face à une forte concurrence de la part d’autres acteurs comme Amazon, Facebook ou Microsoft. Google soutient que ses accords avec les fabricants de téléphones et les navigateurs sont bénéfiques pour les consommateurs, qui peuvent choisir librement le moteur de recherche qu’ils préfèrent. Google affirme également que ses innovations ont permis d’améliorer la qualité et la pertinence de la recherche en ligne.

Les implications

Il existe un large éventail de réponses possibles. À l’extrême du spectre, le ministère de la Justice pourrait demander le démantèlement de Google si le juge Mehta estime que l’entreprise a agi de manière anticoncurrentielle. Un scénario de perte plus probable (bien que loin d’être certain) pourrait voir Google interdit de conclure le type d’accords dont se plaignent les régulateurs. Les utilisateurs peuvent ouvrir des navigateurs comme Safari et Firefox et obtenir un moteur de recherche par défaut différent ou être invités à en choisir un dans une liste.

Cela éroderait-il la domination de Google ? Les cyniques peuvent avoir des doutes : Google a proposé ce genre de choix en Europe et a conservé une avance écrasante sur ses concurrents. D’un autre côté, les nouveaux moteurs de recherche se sont plaints du fait que les paramètres par défaut constituent un obstacle sérieux à la concurrence de Google.

Le ministère de la Justice décrit Google comme une entreprise sclérosée dont la domination a réduit ses incitations à fournir un bon service tout en désavantageant les options plus récentes et plus innovantes. Cette critique pourrait être particulièrement importante à l’heure où plusieurs entreprises technologiques expérimentent de nouveaux types de recherche fondés sur l’IA générative. Les régulateurs antitrust s’inquiètent déjà du fait que les grandes entreprises technologiques pèsent de tout leur poids sur le marché naissant de l’IA, et même une défaite relativement légère pourrait rendre Google plus prudent.

À l’inverse, une victoire de Google serait la dernière d’une série de pertes pour l’équipe antitrust de l’administration Biden. Cette année, la Federal Trade Commission a perdu une offre visant à empêcher Meta d'acheter la société de réalité virtuelle Within et une autre visant à empêcher Microsoft d'acquérir Activision Blizzard. (Le Congrès espérait réformer la loi antitrust il y a quelques années, mais ses tentatives ont largement échoué jusqu'à présent.) Ces affaires étaient toutes deux très différentes de celle de Google, mais une perte ici ne ferait que souligner à quel point il est devenu difficile de gagner une affaire antitrust technologique - à un moment donné. C’est une époque où d’autres pays, y compris ceux de l’UE, prennent des mesures sérieuses pour limiter le pouvoir des entreprises technologiques.

Source : pièce à conviction rendue publique par le DoJ

Et vous ?

Que pensez-vous de la comparaison que Roszak a faite entre le modèle économique de Google et celui des entreprises illicites ?
Croyez-vous que le document de Roszak reflète la véritable stratégie de Google pour dominer le marché de la publicité en ligne ?
Pensez-vous que Google a violé les lois antitrust en utilisant des accords d’exclusivité avec des partenaires ?
Quels sont les risques pour les consommateurs si Google maintient sa position dominante sur la recherche ?
Quelles sont les alternatives possibles à Google pour effectuer des recherches sur Internet que vous recommanderiez ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de edrobal
Membre averti https://www.developpez.com
Le 07/10/2023 à 13:08
Microsoft accuse Google de pratiques déloyales. L’hôpital se fout de la charité !!! Comment un OS aussi merdique que Windows a-t-il pu devenir quasi incontournable.
5  0 
Avatar de xbrossard
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 03/10/2023 à 13:35
c'est classique: tout les chantres de la moral sont TOUJOURS des immoraux. Les gens qui ont une morale n'en parlent pas.
3  0 
Avatar de Fagus
Membre expert https://www.developpez.com
Le 16/10/2023 à 19:31
Les informations [utiles] en ligne sont enfouies au fond d'un tas de verbiage et de bêtises pour que les sites Web puissent vendre plus de publicités
Moi qui croyais que le nouveau style c'était de manquer de concision (et d'insérer des mots clés), alors que c'est juste pour laisser à la pub le temps de s'afficher et monter dans le référencement de google...

Bientôt on va nous révéler que le délai de frappe de GPT c'est juste une pause scriptée pour laisser le temps de regarder la pub...

Assez d'accord avec le chapeau de l'article sinon.
3  0 
Avatar de sylsau
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/10/2023 à 9:58
Don't Be Evil => Be Evil.
2  0 
Avatar de sylsau
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 31/10/2023 à 8:17
Si Alphabet est prêt à payer aussi cher pour assurer sa position dominante, c'est que Alphabet gagne bien plus par ailleurs et aurait bien plus à perdre en prenant le risque de laisser prospérer d'autres acteurs.

Le plus gros risque pour Alphabet serait de laisser Apple développer son propre moteur de recherche. Apple est assis sur une montagne de cash et pourrait devenir un rival dangereux.

On comprend bien l'intérêt de Alphabet de payer Apple aussi cher depuis des années. Alphabet paie Apple pour éviter que Apple ne soit tenté de développer son propre moteur de recherche. Quand on regarde les chiffres, on voit que Alphabet finance la R&D de Apple chaque année !
2  0 
Avatar de TotoParis
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 03/10/2023 à 18:47
Vu le nombre incroyable de réponses farfelues renvoyées par Google, je suis dubitatif sur cette accusation.
Cela en devient souvent inutilisable après 1 ou 2 pages de liens...pour des centaines de milliers ou des millions de liens trouvés...on ne sait comment.
1  0 
Avatar de smarties
Membre expert https://www.developpez.com
Le 06/10/2023 à 9:11
Entre le placement dans les résultats de recherche via le paiement des entreprises et des sites qui optimisent leur référencement mais dont le contenu est rarement de bonne qualité, la recherche n'est plus ce qu'elle était.

Et du côté de l'Open Source, Yaci est très instable je trouve, Searx est un aggrégateur mais proposant des critères plus fin mais ce n'est pas parfait non plus.
1  0 
Avatar de Axel Mattauch
Membre averti https://www.developpez.com
Le 07/10/2023 à 12:04
Google est en position de (quasi?) monopole des moteurs de recherche et profite de sa position dominante pour favoriser son business.

Microsoft est en position de (quasi?) monopole des OS et profite de sa position dominante pour favoriser son business.

Les victimes sont impuissantes voire consentantes dans les deux cas.

Dernière issue: râler.
1  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/10/2023 à 10:12
Et bien moi, je suis convaincu qu'il y a manipulation au regard de mon expérience:

1° Imaginez un site internet dédié à une solution professionnelle pour les entreprises

2° Chaque fois que l'on fait un test de recherche sur Google, notre site internet est positionné sur la 1ère page des résultats... Super!

3° Et qu'est-ce qui se passe au niveau de la prise de contact de clients potentiels?

Après 10 ans de mise en ligne, le comportement est toujours le même: 2 séquences de prises de contact dans l'année avec le 100% des contacts concentrés sur 1 ou 2 semaines, puis plus rien tout au long de l'année!!!

Alors, le sceptique va dire: C'est du simple hasard! Mais du hasard qui est responsable du même comportement pendant 10 ans, cela ne se nomme plus du hasard mais un... algorithme!!!

Et ben oui, bon peuple, Google doit satisfaire tout le monde... Mon petit doigt me dit qu'ils manipulent les résultats pour que tout le monde ait son petit moment de gloire en se disant "Super grâce à Google, je trouve des clients"

Et avoir des résultats que 2 semaines par an, cela incite à payer Google pour de la pub. Mais devinez quoi, cela ne change rien au "hasard de 10 ans"...
1  1 
Avatar de Athaa
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 06/10/2023 à 19:16
Selon Giannandrea, "le marketing de DuckDuckGo sur la protection de la vie privée est quelque peu incongru avec les détails", car il pense que le moteur de recherche devra partager certaines informations sur les utilisateurs avec Microsoft. Cela s'expliquerait par le fait que DuckDuckGo a signé un accord avec Microsoft pour recevoir des informations du moteur de recherche de Bing de la firme de Redmond. Sur ce point, DuckDuckGo indique dans sa politique de confidentialité qu'elle empêche ses fournisseurs d'hébergement et de contenu de créer un historique des recherches et de la navigation des utilisateurs. Une chose qui a été souvent remise en cause.
(Bing=>DuckDuckGo) != (DuckDuckGo => Bing)
Et tu ne peux pas justifier une non fuite de données par la couverture contractuelle d’un autre type potentiel de fuite de données.
Sur ce dernier point, si DuckDuckGo voulait empêcher les hébergeurs d’accéder à leur données, il devrait avoir leur propre serveur. Mais il reste toujours un intermédiaire, les fournisseurs d’accès à internet, auxquels il faut aussi faire confiance. DuckDuckGo Devrait aussi devenir FAI ?
0  0