IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Cour européenne de justice déclare que les données téléphoniques ne peuvent être conservées "sans discernement"
Mais des informations spécifiques peuvent être utilisées contre certains crimes

Le , par Sandra Coret

21PARTAGES

5  0 
La plus haute juridiction de l'Union européenne a estimé mardi que les autorités nationales ne pouvaient pas conserver les données téléphoniques de manière "générale et sans discernement", mais qu'elles pouvaient utiliser des informations spécifiques pour lutter contre certains crimes très graves.

La Cour a statué sur une affaire portée par la Cour suprême d'Irlande où un homme condamné en 2015 à la prison à vie pour meurtre a fait appel, estimant que le tribunal de première instance avait admis à tort les données de trafic et de localisation des appels téléphoniques comme preuves.

La Cour de justice de l'Union européenne (CJUE), dont le siège est à Luxembourg, a déclaré mardi qu'il appartenait à un tribunal national de décider si ces preuves étaient autorisées.

Mais elle a également déclaré que les États membres de l'Union européenne ne pouvaient pas adopter de lois permettant de prévenir la criminalité en conservant ces données de manière "générale et sans discernement".

Certaines circonstances, telles qu'une criminalité particulièrement grave considérée comme une menace pour la sécurité nationale, pourraient justifier la conservation des données, mais uniquement dans un cadre plus restreint ou pour une durée limitée.

Cet arrêt fait suite à une autre décision de la CJCE, rendue l'année dernière, qui a estimé que ces données pouvaient être utilisées pour "combattre des infractions graves ou prévenir des menaces graves pour la sécurité publique".


Source : La Cour de justice de l'Union européenne

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

L'Italie inflige une amende de 20 millions d'euros à la société de reconnaissance faciale Clearview AI, il est également interdit à l'entreprise d'utiliser des images d'Italiens dans sa base de donnée

Allemagne : la conservation des données de télécommunications sans raison doit être abolie une fois pour toutes, selon le ministre allemand de la justice

Une Cour de justice estime qu'il n'est pas illégal de collecter des données publiques d'un site, pour les utiliser dans ses activités

La police américaine utilise les données de localisation de Google provenant de centaines de millions de téléphones, pour traquer les criminels

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !