IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Commission européenne rend obligatoire la validité de 9 mois du pass de voyage COVID-19 après la primovaccination
Afin de réduire la propagation de la variante Omicron

Le , par Sandra Coret

76PARTAGES

3  0 
La Commission européenne a adopté mardi des règles qui rendront le certificat COVID-19 de l'Union européenne valable pour les voyages neuf mois après l'achèvement du schéma de primovaccination.

Cette proposition intervient alors que plusieurs États membres de l'UE imposent des exigences supplémentaires aux voyageurs afin de réduire la propagation de la variante du coronavirus Omicron. Le commissaire européen à la justice, Didier Reynders, a déclaré que la Commission européenne était opposée à toute exigence supplémentaire et qu'elle évaluait ces mesures.

Les nouvelles règles seront contraignantes pour les 27 États membres de l'UE à partir du 1er février. La règle peut être bloquée par une majorité qualifiée des gouvernements de l'UE ou une majorité simple des membres du Parlement européen, mais les responsables ont déclaré qu'elle bénéficiait d'un soutien suffisant.

Cette règle remplace une recommandation non contraignante présentée par la Commission européenne en novembre.

Une fois la règle entrée en vigueur, les États membres de l'UE seront tenus de laisser entrer sur leur territoire les voyageurs entièrement vaccinés et munis d'un laissez-passer valide. Toutefois, à titre d'exception justifiée par la détérioration de la situation, ils pourront toujours imposer des exigences supplémentaires, telles que des tests négatifs ou des quarantaines, pour autant qu'elles soient proportionnées.

7 États de l'UE exigent actuellement des voyageurs entièrement vaccinés en provenance d'autres pays de l'UE qu'ils présentent également un test COVID-19 négatif à leur arrivée, des mesures que certains considèrent comme nuisant à la crédibilité du laissez-passer européen.

Ces États sont l'Italie, la Grèce, l'Irlande, le Portugal, la Lettonie, Chypre et l'Autriche.

"Nous préférons utiliser pour la libre circulation en Europe uniquement le certificat sans mesures supplémentaires", a déclaré Reynders.

Il a noté que les exigences supplémentaires pouvaient être justifiées par les inquiétudes suscitées par la propagation de la variante Omicron, mais que les gouvernements devaient prouver qu'elles étaient proportionnées et nécessaires.

La Commission est toujours en train d'évaluer les mesures, a déclaré M. Reynders, ajoutant que les procédures d'infraction pour des restrictions limitées dans le temps n'ont guère de sens.

Les mesures nationales sont pour la plupart limitées à la période de Noël, bien que celles de l'Italie s'étendent jusqu'à la fin du mois de janvier.

Les nouvelles règles ne s'appliquent qu'aux voyages internationaux.


Les gouvernements pourront faire varier la durée de validité du laissez-passer COVID-19 pour l'accès aux événements ou aux activités en salle sur leur territoire.

Après une injection de rappel, la validité du laissez-passer COVID-19 sera prolongée sans limite, car pour l'instant, on ne dispose pas de suffisamment d'informations sur la durée de protection des rappels, a déclaré un fonctionnaire européen.

Le calendrier de primovaccination pour la COVID-19 se compose actuellement dans l'UE de deux injections de vaccins produits par Pfizer-BioNTech, AstraZeneca et Moderna, ou d'une seule injection du vaccin de Johnson & Johnson.

Source : La Commission Européenne

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Quel est votre avis sur les certificats de voyage COVID-19 ?
L'adoption de ces nouvelles règles permettra-t-elle de minimiser la propagation du variant Omicron ?

Voir aussi :

Covid-19 : accord trouvé sur le pass sanitaire européen, il sera disponible sur smartphone, mais aussi en version papier

Coronavirus : la Commission européenne propose un « certificat vert numérique », pour faciliter la libre circulation en toute sécurité dans l'UE

L'UE enquête sur la fuite d'une clé privée utilisée pour falsifier des laissez-passer Covid, ce qui pourrait conduire à l'invalidation du pass sanitaire de millions d'Européens

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sanderbe
Membre averti https://www.developpez.com
Le 23/12/2021 à 21:33
Bonsoir,

L'UE rend obligatoire la validité de 9 mois des vaccins pour le pass de voyage COVID-19

Qu'en pensez-vous ?
Il serait peut être temps de se mettre au diapason avec des pays hors Europe non ? Amérique du Nord, Europe, Océanie, Japon, Taiwan, Corée du Sud , Amérique Latine.

Quel est votre avis sur les certificats de voyage COVID-19 ?
C'était à prévoir. Un vaccin qui donne accès à un territoire, comme celui contre le fièvre jaune, le palu , la dingue ...

L'adoption de ces nouvelles règles permettra-t-elle de minimiser la propagation du variant Omicron ?
Ce n'est pas "que contre Omicron". C'est contre le covid en général .

Demain L'américain qui vient en Belgique, l'Italien qui va au Japon devront être vaccinés pour faire des grands voyages internationaux.
0  2