IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Trump demande à un juge américain d'obliger Twitter à redémarrer son compte supprimé en janvier
Arguant que la société de médias sociaux y a été "contrainte" par des membres du Congrès américain

Le , par Sandra Coret

125PARTAGES

7  0 
L'ancien président américain Donald Trump a demandé vendredi à un juge fédéral de Floride de demander à Twitter de rétablir son compte, que la société a supprimé en janvier en invoquant un risque d'incitation à la violence.

Trump a déposé une demande d'injonction préliminaire contre Twitter devant le tribunal fédéral du district sud de la Floride, arguant que la société de médias sociaux a été "contrainte" par des membres du Congrès américain de suspendre son compte.

Twitter et plusieurs autres plateformes de médias sociaux ont banni M. Trump de leurs services après qu'une foule de ses partisans a attaqué le Capitole des États-Unis lors d'une émeute meurtrière le 6 janvier.

Cette attaque faisait suite à un discours de M. Trump dans lequel il réitérait ses affirmations erronées selon lesquelles sa défaite électorale en novembre était due à une fraude généralisée, une affirmation rejetée par de nombreux tribunaux et responsables électoraux des États.

Twitter "exerce un degré de pouvoir et de contrôle sur le discours politique dans ce pays qui est incommensurable, historiquement sans précédent, et profondément dangereux pour le débat démocratique ouvert", ont déclaré les avocats de M. Trump dans la plainte.

Au moment de la suppression définitive du compte de M. Trump, Twitter a déclaré que ses tweets avaient violé la politique de la plateforme interdisant la "glorification de la violence". La société a déclaré à l'époque que les tweets de Trump qui ont conduit à la suppression étaient "hautement susceptibles" d'encourager les gens à reproduire ce qui s'est passé lors des émeutes du Capitole.


Avant d'être bloqué, M. Trump comptait plus de 88 millions d'abonnés sur Twitter, qu'il utilisait comme son mégaphone sur les réseaux sociaux.

Dans sa plainte, Trump a affirmé que Twitter permettait aux talibans de tweeter régulièrement sur leurs victoires militaires en Afghanistan, mais qu'il l'avait censuré pendant sa présidence en qualifiant ses tweets d'"informations trompeuses" ou en indiquant qu'ils violaient les règles de l'entreprise contre la "glorification de la violence".

En juillet, M. Trump a intenté un procès à Twitter, à Facebook, et à Google, ainsi qu'à leurs directeurs généraux, alléguant qu'ils réduisaient illégalement au silence les points de vue conservateurs.

Source : cour de district des États-Unis pour le district sud de la Floride

Et vous ?

Que pensez-vous de cette plainte déposée par l'ancien Président Trump ?
À votre avis, pourrait-il avoir gain de cause ?

Voir aussi :

Twitter suspend définitivement le compte de Donald Trump, le réseau social estime que les messages qu'il a publiés récemment représentent un risque d'incitation à la violence

Twitter confirme que Donald Trump ne tweetera plus jamais, l'ancien président américain est banni à vie de la plateforme même s'il décide de briguer à nouveau une fonction publique

Le défenseur des droits numériques EFF estime que les décisions de Twitter, Facebook de bloquer ou suspendre les communications de Trump constituent un simple exercice de leurs droits

Donald Trump poursuit Twitter, Google et Facebook pour « censure », l'ancien président estime que ces entreprises ont violé le droit à sa liberté d'expression

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 12/02/2024 à 18:11
En fait c'est simple de détecter un deepfake de Joe Biden ; s'il ne fait pas d'erreur ou de confusion de son discours, c'est que c'est un deepfake .

5  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 20/03/2023 à 23:18
Le retour de Trump vu par ses sympathisant :



Et par ses adversaires :

4  0 
Avatar de Jules34
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 18/02/2022 à 14:43
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Clearview AI est une start-up qui a mis au point Clearview, une application de reconnaissance faciale. Sur son site, l'entreprise indique que c'est un nouvel outil de recherche utilisé par les organismes judiciaires pour identifier les auteurs et les victimes de crimes. « La technologie de Clearview a aidé les forces de l'ordre à traquer des centaines de criminels en général, notamment des pédophiles, des terroristes et des trafiquants sexuels ».
je me suis arrêté la. Quand on vous explique qu'il faut dix milliards de tronche pour coincer des "centaines de criminels" il faut fuir en courant. Mention spéciale pour les pédophiles et les trafiquants sexuels, qui sont pour certains tous notoirement connus. Quelle arnaque. Le truc ne va servir qu'a arrêter des écologistes et des activistes, et a des choses bien pire dans les pays moins démocratiques que les notres.

La belle affaire.

Comme l'a noté le Post, « Clearview a construit sa base de données en prenant des images à partir de réseaux sociaux et d'autres sources en ligne sans le consentement des sites Web ou des personnes photographiées. Facebook, Google, Twitter et YouTube ont exigé que l'entreprise cesse de prendre des photos de leurs sites et supprime celles qui ont été précédemment prises. Clearview a fait valoir que sa collecte de données est protégée par le premier amendement ».
C'est incroyable ce qu'il se passe dans notre dos...
3  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 13/02/2023 à 8:08
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Tout le monde fait bien la différence entre musulman et islamiste.
Tout le monde sais faire la différence mais certains se délectent d'en faire l'amalgame.
Et se délectent encore plus de dénoncer le racisme de ses opposants quand ils dénoncent l'amalgame fait.

Quelles sont les réponses du RN pour les retraites?
1. Des propositions faites par la gauche depuis des années (surtout quand elle n'est pas au pouvoir je le concède bien volontiers)
2. Arrêtez l'immigration
3. Faites des gosses

C'est marrant les points 2 et 3 me rappellent la réponse à un complotisme bien connu : le grand remplacement.
Tout ceci me rend bien complotiste anti-RN

Ceci dit je comprend la position tout sauf Macron, même si ce n'est pas la mienne.
4  1 
Avatar de phil995511
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 05/06/2023 à 14:40
Sont ils en cours de rachat par Elon Musk (rires) ??
3  0 
Avatar de mith06
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 06/06/2023 à 8:59
J'ai lu la news ce week-end : les américains gueulent comme des putois sur cette décision de Google et appellent au boycott de YouTube. A l'heure des fakes générées par les ia de tout poil, cela me semble peu judicieux d'autoriser le débat sur ce sujet sensible qui a déjà fait beaucoup trop de morts.
Je suis bien d'accord il faut protéger les gens, en interdisant les débats sur les sujets trop sensibles. C'est pour leur bien.
4  1 
Avatar de virginieh
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 13/02/2024 à 13:38
Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
Ce pays a surtout atteint un niveau d’abstention est de désintérêt pour la politique très élevé, probablement parce que les gens on vraiment la sensation d'un foutage de gueule généralisé.
En quoi il diffère du notre du coup ?
3  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 05/10/2021 à 11:26
mr trump confond pas mal de concepts.

Personne ne l'empêche d'avoir un débat politique PUBLIC et ouvert (lui ou tout autre conservateur, d'ailleurs), en revanche il ne leur sont pas autorisés à violer des CGU d'entreprises PRIVEES auxquelles ils ont eux-même souscrits en s'inscrivant.
Libre à lui (ou tout autre) de s'exprimer sur d'autre médias, sur d'autres plateformes...

Quand à l'argument "on défavorise la prise de parole conservatrice sur ces plateformes"...
Heu, oui, et ? c'est pareil pour toutes les plateformes, on va pas demander à fox news d'être pro-démocrates ou à france soir d'être pro-sciences ou au daily star d'être pro-journalisme (ni même neutres), chacun a ses règles, ses lignes éditoriales, ses raisons économiques, bref, ses raisons de favoriser un discours plutôt qu'un autre.
Encore une fois, libre à eux d'aller sur des médias plus proches de leurs discours, voire d'en créer eux-mêmes.

Au contraire, je trouve que les réseaux sociaux ont été extrêmement tolérants avec des gens (et je ne limite pas ici la remarque à trump ni même aux républicains) qui se torchaient avec leurs règles sous couvert de politique, jusqu'à présent.

Après (j'anticipe les remarques idiotes) j'insiste sur un point : je parle ici de s'exprimer dans un média orienté avec un discours opposé et de se chouiner parce que ça marche pas bien.
Il est évident que, dans un pays démocratique, il est fondamental que chaque opinion, quel que soit le camp et aussi stupide ou extrême soit-elle, puisse être exprimée (tant que ça ne nuit pas aux droits de chacun), ne serait-ce que pour pouvoir être analysées et critiquées par le camps adverse.
3  1 
Avatar de TotoParis
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 05/10/2021 à 21:50
Mais Twitter préfère les Talibans à l'ex-Président des USA :
https://www.franceinter.fr/monde/afg...core-la-parole
3  1 
Avatar de seedbarrett
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 05/01/2022 à 17:00
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
S'il y avait pas les réseaux sociaux on aurais pas en France :
- les antivax
- les climatosceptiques
- les gilets jaunes, avoir sur un barrage un rsa qui veux plus de rsa et un petit commerçant qui veux moins de charges donc des choses opposées, ca prouve que ce mouvement est débile, puisqu'en vrai le petits commerçant devrait voter pour un parti libéral anti impôts et anti charges, et le rsa pour un parti ultra socialiste qui paye les gens à ne rien faire, donc avec plus d'impôts et de charges.
- Les partis communistes avec Poutou et FI, car il ne font que diffuser des fakes news, tout est faux et stupide. En fait ces deux partis devraient être constitutionnellement interdits, vu que c'est basé sur le vol, le sabotage et les destructions, donc illégal.


Les antivax c'est aussi vieux que les vaccins, se sont des gens qui ne comprennent pas comment ça marche. Déjà à l'époque de pasteur on disait que c'était contre lé volonté de dieux, ou que les vrai mecs tombaient malade plutôt que de se prendre une piqure
Les climatoseptiques ça date des années 90, bien avant les réseau sociaux. J'ai particulièrement en tête les chemtrail, qui est une théorie du complot débile partagée à travers le monde depuis près de 30 ans. Sur le web certes, mais pas de facebook.
Les gilets jaunes voulaient tous la même chose : une meilleurs qualité de vie. Tu n'est pas sans savoir que les riches deviennent de plus en plus riche, creusant un écart avec la population. Ecart si grand qu'au bout d'un moment ça pète. Mais c'est un sujet compliqué, qui va être étudiés encore longtemps je pense. Parce qu'ils ont réussi a s'unir malgré des ambitions différentes.
Les parti de gauche ne font pas plus de fake news que les autres. Je te rappelle toutes les merdes que notre gouvernement adoré à pu raconter ? A droite, tu crois qu'ils ne partagent que la vérité ? Et niveau sabotage du pays, on a pas besoin de la gauche pour que l'UMP vende notre or, nos turbines nucléaires, ou même notre patrimoine. C'est pas du sabotage, destruction et vol ?
4  2