Des sœurs saoudiennes fugitives demandent à Google et Apple de supprimer Absher,
L'application « inhumaine » de surveillance des femmes

Le , par Stan Adkens

115PARTAGES

22  0 
Les sœurs saoudiennes Maha et Wafa al-Subaie, en attente d’un asile en Géorgie, après avoir échappé à l’étreinte de leur famille en Arabie Saoudite, ont exhorté Apple et Google à retirer de leur boutique en ligne l’application « inhumaine » Absher, qui permet aux hommes saoudiens de surveiller et de contrôler les déplacements des femmes de leur famille, leur permettant ainsi de piéger les filles dans des familles violentes. Les deux sœurs âgées respectivement de 28 et 25 ans ont déclaré que l’application Absher était mauvaise pour les femmes, car elle soutenait le système strict de tutelle masculine de l'Arabie saoudite.

Wafa a déclaré : « Cela donne aux hommes le contrôle sur les femmes ». « Ils doivent la supprimer », a-t-elle ajouté, en faisant référence à Google et Apple. En effet, Absher est disponible dans la version saoudienne des boutiques en ligne de Google et Apple. Les deux géants de la technologie ont été accusés en février dernier d’avoir aidé à « faire respecter un système d’apartheid des genres » en Arabie saoudite, en proposant une application qui permet aux hommes de suivre les femmes et de les empêcher de quitter le pays.

Absher est un système géré par l'État qui contient l'expression en ligne des lois restrictives de l'Arabie saoudite sur la tutelle masculine. C’est un service Web gouvernemental qui permet aux hommes de spécifier quand et comment les femmes peuvent franchir les frontières saoudiennes et en permettant de mettre à jour ou de retirer l'autorisation de voyager à l'étranger pour les femmes de leur famille. L’application gratuite créée par le ministère de l'Intérieur permet également aux tuteurs de recevoir des alertes SMS si les passeports des femmes ont été utilisés, et bien d’autres choses telles que tels que le renouvellement des passeports, la prise de rendez-vous et la consultation des infractions routières.


La tutelle masculine du royaume islamique oblige les femmes saoudiennes à obtenir l'autorisation d'un parent masculin pour travailler, se marier et voyager. Selon le Guardian, ce système ultraconservateur a fait l'objet d'un examen minutieux à la suite de récents cas de femmes saoudiennes cherchant refuge outre-mer.

Depuis la parution de l'article de Insider rendant compte de l'existence d'Absher, Human Rights Watch et Amnesty International ont tous deux exprimé leur inquiétude quant au rôle de Google et d'Apple dans l'hébergement de l'application, qui a été installée sur un smartphone plus d'un million de fois. La représentante démocrate Jackie Speier, Ilhan Omar, et Rashida Tlaib, et 11 autres membres du Congrès avaient exigé le 21 février que Google et Apple retirent l'application de leur boutique.

Le PDG d'Apple, Tim Cook, a déclaré en février qu'il n'avait pas entendu parler d'Absher, mais qu'il s'était engagé à « y jeter un coup d'œil ». Google aussi avait fait la même promesse d’examiner en profondeur l’application. Mais, plus tôt en mars, Google a décidé de ne pas retirer de Google Play Absher, l'application controversée qui rend la fuite de l'Arabie Saoudite si difficile pour les femmes qui cherchent à échapper aux conditions difficiles de vie pour trouver exile à l’étranger, parce qu’elle n’est pas en violation avec ses conditions de service.

Le Guardian rapporte qu’aucune des deux sociétés n'a commenté l’appel des sœurs au moment où il publiait son article le jeudi.

Selon le Guardian, pour échapper à ce système de surveillance les sœurs al-Subaie ont dû voler le téléphone de leur père pour se procurer des passeports et l'autorisation de prendre l'avion pour Istanbul. Les sœurs ont déclaré connaître des dizaines d'autres jeunes femmes qui cherchaient à échapper à des familles violentes. Elles ont dit que Google et Apple pourraient contribuer au changement en Arabie saoudite en retirant Absher de leur boutique et en insistant pour que les femmes puissent organiser leur voyage de manière indépendante - ce qui entraverait considérablement le système gouvernemental de tutelle.

Wafa a déclaré : « Si[ils] retirent cette application, peut-être que le gouvernement fera quelque chose ».

L’appel des sœurs al-Subaie n’est qu’une action parmi tant d’autres entreprises depuis que l’existence de l’application a été rendue publique par Insider en début février. Des groupes de défense des droits, des diplomates et des politiciens américains et européens continuent d’exhorter les deux entreprises pour que l'application soit retirée des magasins en ligne.

Selon le Guardian, la responsable des droits de l'homme des Nations Unies, Michelle Bachelet, a déclaré mercredi qu'elle avait posé, ce mois-ci, aux entreprises technologiques de la Silicon Valley des « questions difficiles » sur les « menaces » posées par des applications comme Absher. Dans un communiqué, elle a déclaré :
« La technologie peut, et doit, être une question de progrès. Mais les pouvoirs extrêmement envahissants qui sont libérés risquent de causer des dommages incalculables s'il n'y a pas suffisamment de contrôles en place pour faire respecter les droits de l'homme ».

Avant les deux sœurs, une adolescente saoudienne avait réussi à s’échapper du royaume islamique. Après que son cas ait fait la une des journaux, elle a finalement reçu une offre d'asile au Canada lorsqu'elle a refusé de quitter un hôtel de l'aéroport thaïlandais en janvier.

Lynn Maalouf, directrice de recherche au Moyen-Orient pour le groupe de défense des droits humains Amnesty International a déclaré : l'augmentation du nombre de femmes fuyant le pays témoigne de la situation des femmes en Arabie saoudite ». « Malgré quelques réformes limitées, [elles] ne sont pas suffisamment protégées contre la violence domestique et la maltraitance et, plus généralement, font l'objet de discrimination », a-t-elle ajouté, en parlant des femmes saoudiennes.

En effet, le Prince héritier Mohammed ben Salman a introduit des réformes, telles que la levée de l'interdiction de conduire pour les femmes, et a indiqué l'année dernière qu'il était favorable à la suppression du système de tutelle, sans avoir vraiment soutenu son annulation.

La déclaration le mois dernier des 11 militantes, selon laquelle elles avaient été torturées alors qu'elles étaient en détention pour des motifs liés au travail en faveur des droits humains et aux contacts avec des journalistes et diplomates étrangers, a renforcé les critiques occidentales à l'égard du royaume islamique.

Selon le Guardian, le procureur a nié les allégations de torture et a déclaré que les femmes avaient été arrêtées parce qu'elles étaient soupçonnées d'avoir porté atteinte aux intérêts saoudiens et d'avoir soutenu des éléments hostiles à l'étranger.

Cependant, supprimer l’application mobile du système gouvernemental persuaderait-il les hommes saoudiens d’arrêter l’utilisation du service en ligne ? L’application pourrait être téléchargée d’une autre source et le système pourrait être également exploité à partir des navigateurs bureau même si cette utilisation n’est pas aussi pratique que sur les téléphones mobiles.

Source : The Guardian

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
A votre avis, la suppression de l’application des boutiques en ligne de Google et Apple améliorerait-elle la situation des femmes en Arabie saoudite ?

Lire aussi

Google ne supprimera pas l'application du gouvernement saoudien qui suit les femmes, car elle n'est pas en violation avec ses conditions de service
Google ouvre le domaine de premier niveau .dev à tout le monde, et espère créer un écosystème dédié aux développeurs et à la technologie
Google supprime 85 applications publicitaires du Play Store, après qu'elles aient été téléchargées 9 millions de fois
Tim Cook dit qu'Apple enquêtera sur l'application qui permet aux hommes saoudiens de suivre et de contrôler les femmes, Google lui emboîte le pas
Google a transféré près de 20 milliards d'euros aux Bermudes en 2017, par l'intermédiaire d'une société écran néerlandaise

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sergio_is_back
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 29/04/2019 à 20:41
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
oui mais heureusement l'ingérence américaine féodal c'est finis désormais.
Le nouvel ennemie désormais c'est la chine qui viens de plus en plus nous embêter mais la chine ne vas heureusement pas censurer des applications (pas encore elle est trop faible pour imposer son mode de vie)
vous autres occidentaux devrier aussi plus accepter notre culture, c'est pas parceque c'est différent de vous que c'est féodalirateur.
Je pense tout d'abord qu'il faut rendre hommage à l'ensemble de ton œuvre sur ce forum...

...Et désolé pour les modos pour la suite... J'ai conscience que le propos qui suit n'a pas forcement place ici... quoique les remarques de mon camarade me semblent indiquer le contraire

Ta "culture" comme tu le dis n'est qu'une version étriquée, auto-centrée d'une grande civilisation qui a conquis en son temps une grande partie du moyen orient, de l'Afrique du nord et du sud de l'occident...
Comme l'Empire Romain a, en son temps régné de d'Espagne en Judée, passant par l'Angleterre et la Germanie... Mais ça c’était avant... comme on dit aujourd’hui...

Je dis "version étriquée" car aujourd’hui les érudits, les poètes, les savants, qui autrefois étaient autorité et respectés sont aujourd'hui remplacés par des imams vociférants qui, ivres d'un pouvoir inexistant, réclament la soumission totale des gens comme toi et par extension cautionnent de fait les dérives dont ont parle dans cet article et la perte de liberté des membres féminin de l'humanité (en gros 50% de la population)... Et l'adjectif "Féodal" que j'ai utilisé et que tu traduis "féodalirateur" (une altération en "F" ratée, il semble avoir lu dans un post que tu te disais historien... quel manque de savoir) n'est encore pas assez appuyé pour décrire une telle idiotie

Que l'on ose appeler ce type de comportement une "culture" devrait plutôt prêter à rire qu'autre chose... et je pèse mes mots...

Désolé pour les vrais croyants... et les autres aussi... mais quand ça fait chier...
7  1 
Avatar de sergio_is_back
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 27/04/2019 à 10:52
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
géniale, sous prétexte d'une "mauvaise" utilisation d'une application on censure cette application ? c'est cela la "liberté" ?
Mauvaise utilisation ? C'est un euphémisme...
C'est comme ça que tu traite ta femme ? (Si t'en as une au moins !)
Une telle application devrait être tout simplement bannis des stores de Google et Apple, un peu d'éthique ne leur ferait pas de mal aussi à ces deux là...
6  1 
Avatar de virginieh
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 29/04/2019 à 10:45
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
géniale, sous prétexte d'une "mauvaise" utilisation d'une application on censure cette application ? c'est cela la "liberté" ?
C’est un service Web gouvernemental qui permet aux hommes de spécifier quand et comment les femmes peuvent franchir les frontières saoudiennes et en permettant de mettre à jour ou de retirer l'autorisation de voyager à l'étranger pour les femmes de leur famille.
Dans l'article (si tu l'avais lu, ce qui est peu probable).
Ce n'est pas juste une mauvaise application par quelques utilisateur.
C'est un outil spécifiquement fait pour restreindre la liberté de déplacement des femmes.
Qiand la "liberté" que tu défends c'est celle de garder la moitié de la population en otage, il y a de quoi se demander effectivement quel sens tu donnes au mot.
4  1 
Avatar de sergio_is_back
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 29/04/2019 à 18:11
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
L'application respecte les lois de l'Arabie Saoudite, le problème ce n'est pas l'application, le problème c'est les lois.
En Arabie Saoudite les femmes ne sont pas très libre.

Si tu supprimes l'application ça ne va pas améliorer les droits des femmes là-bas...
Sauf que : cette application est visiblement en désaccord avec la déclaration des droits de l'homme dont les états unis sont signataires
Google, Apple et consorts ont leurs sièges aux USA
Ils ont aussi de nombreuses filiales dans des pays signataires de la déclaration des droits de l'homme
Si ces pays venaient à exercer une discrète mais ferme pression je pense que ça suffirait amplement...
Y compris sur les droits des femmes, ça commence par des petits gestes pour faire comprendre à ces messieurs que l'on accepte plus certains comportements féodaux
Encore faut-il que les politiques (d'ici et d'ailleurs) aient des couilles...
2  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/04/2019 à 8:15
Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
cette application est visiblement en désaccord avec la déclaration des droits de l'homme dont les états unis sont signataires
Ahahahaha Les droits de l'homme
Elle est excellente

C'est mignon d'être aussi ingénu.
Les droits de l'homme c'est une histoire qu'on vous raconte, mais en pratique...
vous croyez également au respect de la convention de Genève peut-être

Plein de pays vendent des armes à l'Arabie Saoudite, donc la France, les USA, etc, sont super pote avec l'Arabie Saoudite et ils ne vont jamais critiquer ce pays.
Google et Apple n'ont pas développé d'application, ils l'ont juste toléré sur leur store. C'est pas eux qui ont écrit les lois de là-bas.
Si t'interdit l'application ça ne changera rien.

Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
vous autres occidentaux devrier aussi plus accepter notre culture
Pourquoi t'es d'Arabie Saoudite toi ?
Avec notre regard de Français on ne peut pas tolérer que ce genre de chose soit imposé à des femmes.
Culturellement ça passe pas.

Alors vous allez dire qu'à une époque les femmes devaient avoir l'accord de leur mari pour trouver un travail, elles n'avaient pas le droit d'ouvrir de compte bancaire, elles n'avaient pas le droit de vote, mais c'est encore autre chose...

On dirait que t'es un pote à Zemmour qui fait croire qu'il est un algérien en France, pour pourrir l'image des berbères. (afin de créer de l'islamophobie)
2  1 
Avatar de sergio_is_back
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 30/04/2019 à 11:47
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
Vous etes surtout des grand hypocrite.
C'est pas nous qui faisons le mal mais vous. combien vous autrees ici porter un Tshirt en coton récolter par des esclave ouzbek ?
C'est la faute des occidentaux si il y a des esclaves en Ouzbekistan ? Ce serait pas plutôt la faute du gouvernement de ce pays qui encourage cette pratique ?
Gouvernement qui au passage se réclame d'un Islam rigoureux (sous couvert de laïcité)... Comme quoi il faut commencer par balayer devant sa porte...

Et en Algérie on en vent pas des T-Shirts provenant de Chine et produits avec du coton Ouzbek... Bien sur que si, et même des Niqab, je parie !!!
Les exploiteurs ne sont pas toujours (ou pas que) où l'on croit...
2  1 
Avatar de Conan Lord
Membre expert https://www.developpez.com
Le 30/04/2019 à 12:38
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Le truc chiant c'est le côté "universel" (on va imposer notre vision ailleurs dans le monde).

Ce qui me gène c'est que les droits de l'homme ont été utilisé comme prétexte pour commettre des crimes.
Si t'écoutes les gars comme Jules Ferry, ils vont te dire que la colonisation c'est pour civiliser des peuples inférieurs et que c'est un devoir de le faire...
Tu n'as pas tort de façon générale, mais le cas présent n'est pas le même. Il n'est pas question d'aller commettre des crimes, mais de retirer une app du store. Les sœurs saoudiennes en question n'ont pas encore demandé à ce qu'on aille bombarder l'Arabie saoudite. Que les droits de l'homme puissent servir d'excuse publique aux croisades, d'accord, on balance ça a la téloche et on évite les manifestations pacifistes. Mais ça ne veut pas dire que les droits de l'homme impliquent les croisades, encore moins que les croisades se font dans le respect des droits de l'homme. Dans ce cas précis, il s'agit de ne pas fournir d'outils de torture aux tortionnaires, même s'ils se trouvent être en Arabie saoudite et pas aux États-Unis (c'est ça le côté universel), et même si les outils de torture en question sont conformes à la législation locale.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/04/2019 à 9:50
Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
Une telle application devrait être tout simplement bannis des stores de Google et Apple
L'application respecte les lois de l'Arabie Saoudite, le problème ce n'est pas l'application, le problème c'est les lois.
En Arabie Saoudite les femmes ne sont pas très libre.

Si tu supprimes l'application ça ne va pas améliorer les droits des femmes là-bas...
1  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/04/2019 à 11:01
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
conffectionner par des esclave au goulag en chine
Les conditions de travail en Chine s'améliorent.

Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
donc laisser nos femmes tranquille et régler d'abors vos problemes avant de nous donner des lecons de morale, vous n'avez aucune légimité.
Bon c'est vrai que parfois il y a le côté droit-de-l'hommiste, donneur de leçon qui est insupportable.
C'est l'idéologie des gars comme Jules Ferry "Il faut dire ouvertement qu'en effet les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures (...) parce qu'il y a un devoir pour elles. Elles ont un devoir de civiliser les races inférieures".
Les gars qui veulent absolument imposé leur vision du monde partout, c'est effectivement très chiant, mais là c'est autre chose.

Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
donc laisser nos femmes tranquille et régler d'abors vos problemes avant de nous donner des lecons de morale, vous n'avez aucune légimité.
de toute facon c'est heureusement pas vous qui aller changer les choses, vous n'avez aucun pouvoir pour nous faire changer
Comment ça "nos" femmes ?
T'es d'Algérie ou d'Arabie Saoudite ?
C'est pas la même chose du tout. (ce n'est pas parce qu'il y a des musulmans dans les 2 pays que vous êtes pareil...)

En Arabie Saoudite ils ont quand même des lois scandaleuse, du genre "si une femme se fait violer c'est de sa faute"... Ou "une femme doit arriver vierge à son mariage" (spoiler, il n'y a pas de lien entre hymen et virginité, il y a des vierges qui ont déchiré leur hymen et il y a des femmes sexuellement active qui ne l'ont pas déchiré).


Les saoudiens c'est un peu des barges, les femmes sont obligé de porter des niqabs, parce que si une femme montre un bout de peau (cheville, poignet) elle risque de se faire violer parce qu'ils sont hyper excité et agressif...

Droits de l'homme en Arabie saoudite
Le royaume saoudien applique la peine capitale pour un large éventail d’infractions, dont l’adultère, le vol à main armée, l’apostasie, le trafic de drogue, les enlèvements, le viol et la sorcellerie ou trois modes d'exécution sont possibles : la fusillade, la pendaison et la décapitation. En outre, les châtiments corporels prononcés par les tribunaux saoudiens comme la décapitation, la lapidation; l'amputation et la flagellation et le nombre d'exécution ont également été critiqués.
Si vous êtes tant fan de l'Arabie Saoudite allez vivre là-bas ce sera peut-être plus compatible avec votre vision du monde et vos envies.

Bon il y a efforts qui sont fait, pour donner une meilleure image à l'international :
Le roi d’Arabie saoudite gracie la jeune femme condamnée après un viol
La jeune femme avait été condamnée à six mois de prison et 200 coups de fouet après avoir été victime d’un viol collectif.
0  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 30/04/2019 à 11:52
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ahahahaha Les droits de l'homme
Elle est excellente

C'est mignon d'être aussi ingénu.
Les droits de l'homme c'est une histoire qu'on vous raconte, mais en pratique...
Les droits de l'homme sont reconnus par la justice française et transcrits en droit français et également par la justice américaine (qui peut avoir parfois la main lourde en matière de sanctions)... Çà peut donc se plaider au niveau judiciaire une affaire comme ça...
Après c'est clair que ce n'est pas Google ni Apple qui ont développés cette application mais ils lui font involontairement de la promotion en laissant sur leurs stores respectifs...
0  0 
Contacter le responsable de la rubrique Droit

Partenaire : Hébergement Web